MENU
Accueil
Une expo inspirée par "La Haine" et "Les Misérables" débarque à Paris
Écouter le direct
Vinz dans "La Haine", réalisé par Mathieu Kassovitz en 1995 - Studio Canal
Vinz dans "La Haine", réalisé par Mathieu Kassovitz en 1995 - Studio Canal

Une expo inspirée par "La Haine" et "Les Misérables" débarque à Paris

Le Palais de Tokyo accueille l'exposition : "Jusqu'ici tout va bien", du 29 août au 7 septembre 2020. Une trentaine d’étudiants de l’école Kourtrajmé investissent les lieux pour présenter leur travail autour de la filiation entre deux films emblématiques du cinéma français.

Une exposition inédite prendra ses quartiers du 29 aout au 7 septembre au Palais de Tokyo. L’école Kourtrajmé est mise à l'honneur, cette école a été créée par Ladj Ly à Clichy-sous-Bois, dont il est originaire, il s'agit d'une école de cinéma gratuite, une seconde école vient d'ouvrir à Marseille. La banlieue débarque à Paris même si de Clichy-sous-Bois au Palais de Tokyo, le chemin peut être long... Et on ne parle pas que de l'aspect logistique du trip : 1 RER, des rames de métros, de tramways et/ou de bus... (Big up au T4 et au 613).

Cette exposition met en avant le travail des 30 étudiants de l'école Kourtrajmé, autour d'une thématique tirée de la filiation entre le film La Haine, réalisé par Mathieu Kassovitz en 1995 et Les Misérables réalisé par Ladj Ly en 2019. Le Commissaire de l'exposition, Hugo Vitrani a expliqué au magazine Tsugi, l'idée de départ qui consistait pour les étudiants à répondre à une question :

Qu’est-ce qui leur fout la haine aujourd’hui ? 

Le commissaire de l'exposition précise la démarche : "Le but n’est pas qu’ils illustrent les films, mais qu’ils partent des constats et des sujets qui y sont évoqués pour créer des œuvres. Et ce toujours dans la méthode qui leur est enseignée à l’école Kourtrajmé : l’urgence et la débrouillardise"

Concrètement, il y aura des installations, une salle de projections avec des courts-métrages, de la sculpture, de la photographie, de la danse, des performances et des concerts et DJs sets (si les conditions sanitaires le permettent). 

Hugo Vitrani nous dévoile une installation, emblématique du film "La Haine" :

On va recréer et réinventer la scène où Cut Killer mixe au balcon dans La Haine. 

Pour réserver vos places.