MENU
Accueil
Sept personnes se disent victimes de Pierre Ménès à Canal +
Écouter le direct
Pierre Ménès - pendant une interview en 2021 (BERTRAND GUAY / AFP)
Pierre Ménès - pendant une interview en 2021 (BERTRAND GUAY / AFP) ©AFP

Sept personnes se disent victimes de Pierre Ménès à Canal +

Selon une enquête, Pierre Ménès aurait agressé 7 employés de Canal+.

Pierre Ménès, qui assurait pourtant il y a quelques jours être sorti d'affaire quant aux accusations de sexisme à son encontre, vient d'être mis en cause par une enquête interne menée par Canal. La justice devrait être saisie.

Depuis la sortie de Je ne suis pas une salope, je suis journaliste, un reportage qui accusait notamment Pierre Ménès de sexisme et d'agressions sexuelles, l'ex-chroniqueur est en chute libre. Après son licenciement cet été, c'est aujourd'hui ses comportements sexistes qu'on lui reproche à nouveau : dans une enquête interne effectuée par Canal + et publiée par le journal Les Jours, on découvre que Ménès aurait agressé plus de sept personnes.

5 femmes se disent victimes

Parmi ces sept personnes, on compte 5 femmes qui s'estiment "victimes d'agissements sexistes ou de comportements inappropriés", parmi lesquelles Marie Portolano. On se souvient des affaires du smack forcé et de la jupe soulevée en public: la figure mythique du milieu du sport était déjà accusée de plusieurs actes sexistes, accusations qu'il a toujours niées.

Pierre Ménès est maintenant en mauvaise posture, alors que la justice a été saisie. Si le journal révèle également que Canal+ aurait couvert les agissements de son chroniqueur star, l'inspectrice du travail en charge du dossier n'a pas laissé passer les différentes déclarations d'agression. Celle-ci a travaillé d'arrache-pied pour faire remonter la situation et la faire connaître du public.

L'avenir semble bien sombre pour Pierre Ménès, qui essayait de se raccrocher aux branches par de nouveaux projets. Ses anciens comportements le rattrapent, et il lui semble compliqué d'y échapper.