MENU
Accueil
Louis Vuitton : un défilé contre le racisme et l'homophobie à la Fashion Week
Écouter le direct
Collection 2021/2022
Collection 2021/2022 ©Radio France

Louis Vuitton : un défilé contre le racisme et l'homophobie à la Fashion Week

Sous la direction de Virgil Abloh.

C’est jeudi dernier que la marque Louis Vuitton a décidé de présenter sa nouvelle collection à la la Fashion Week. Une présentation sous le signe de la lutte contre le racisme et l'homophobie en référence à l’essai de l'écrivain noir et homosexuel américain James Baldwin "Un étranger dans le village". 

Une histoire qui raconte l’expérience d’un homme des années 1950 dans un village suisse parmi les blancs qui découvrent un être différent. Sous la direction de Virgil Abloh la performance prend une tournure incroyable mis au gout du jour par plusieurs rappeurs.

La mode est un outil de la mise en forme de ces identités. De façon inconsciente, nous faisons confiance à une silhouette en costume et nous nous méfions en voyant le contour d'un sweatshirt à capuche. Un homme d'affaires est-il toujours blanc? Un basketteur est-il toujours noir? Sont-ils toujours des hommes hétérosexuels ? Est-ce que ça rend le kente moins ghanéen et le tartan moins écossais? La provenance est la réalité, tandis que la propriété est un mythe.

C’est le rappeur Saul Williams, en manteau noir aux boutons-avions et muni d'une mallette argenté siglée LV, qui incarne l'étranger. Kandis Williams et Yasiin Bey prennent également part à la performance avec pour fil rouge le thème de l’évasion référencé à l’écran par un avion.

Une nouvelle collection engagés qui interrogent donc sur les stéréotypes et les uniformes liés aux professions et aux modes de vie qui façonnent la personnalité.