MENU
Accueil
Le street art reconnu comme art aux US par une décision de justice historique
Écouter le direct
 USA, New York - '5Pointz' (Hohlfeld/ullstein)
USA, New York - '5Pointz' (Hohlfeld/ullstein) ©Getty

Le street art reconnu comme art aux US par une décision de justice historique

Suite à l'affaire du bâtiment 5Pointz à New York, les artistes urbains obtiennent les mêmes droits que les autres artistes aux yeux de la justice.

C'est aux Etats-Unis, à New York, que le bâtiment 5Pointz est devenu légendaire. Il s'agit d'une usine désaffectée de 20 000 m2 située dans le Queens et datant de la fin du XIX ème siècle, considérée jusqu'à sa destruction en 2013 comme "la Mecque" du graffiti tant elle avait été investie par les artistes. 

S'il s'agissait d'un studio/espace d'exposition informel devenu hyper symbolique pour sa ville, le lieu a pourtant été rasé par les Wolkoff, promoteurs de père en fils. Les artistes qui résidaient dans le bâtiment ont été délogés, et toutes les œuvres détruites. 

Alors que cet événement a été vécu comme un drame pour de nombreuses personnes, le jugement du 20 février pourrait bien changer les choses. Après de multiples batailles judiciaires, une décision a été rendue : un juge de New York a décidé d'accorder 6,75 millions de dollars aux artistes urbains pour des œuvres "effacées" par les promoteurs immobiliers, leur reconnaissant ainsi des droits identiques à ceux des artistes professionnels. Un belle guerre de gagnée. 

Aux yeux de la loi américaine, les artistes de street art seront désormais considérés exactement comme les autres artistes, avec les mêmes droits. Un belle révolution, surtout lorsque l'on se remémore que les artistes type graffeurs ont longtemps été considérés comme des vandales ou encore des hors-la-loi.