MENU
Accueil
Le nouveau Superman affiche sa bisexualité
Écouter le direct
Fils de Kal-El - Tom Taylor (DC Comics)
Fils de Kal-El - Tom Taylor (DC Comics)

Le nouveau Superman affiche sa bisexualité

Dans les premières images du nouveau Superman, son fils montre ouvertement sa bisexualité.

Le prochain Superman sera aux couleurs LGBT+ : ce lundi 11 octobre, DC Comics a partagé les premières images de la prochaine BD Superman, et on y voit le super-héros vivre pleinement sa bisexualité.

C'est une révolution pour les fans de comics : le prochain Superman, dont la BD sortira en novembre, assume et montre franchement sa bisexualité. Si ce n'est pas Clark Kent, mais bien son fils, Jon Kent, qui va vivre des histoires bisexuelles dans ce nouvel opus appelé Fils de Kal-El, c'est déjà un gros pas en avant pour la firme, dont les personnages LGBT+ sont souvent relégués au second plan. 

Des nouveaux héros pour de nouvelles valeurs

On le sait, les super-héros, à l'origine majoritairement des hommes blancs, hétérosexuels et normatifs, sont en pleine révolution identitaire. Et pour cause : ces demi-divinités ont toujours évolué avec leur temps, afin d'être une cristallisation de la société dans laquelle on vit. Aujourd'hui, différents groupes demandent aux créateurs de Comics d'élargir leur univers en y ajoutant des personnages racisés, de minorités sexuelles et religieuse, ou encore handicapés, pour que chacun s'y retrouve - et la firme affiche l'envie de suivre le mouvement, avec par exemple un Aquaman noir et gay, comme ils l'ont présenté cet été.

Dans cette optique, DC a tout de même décidé de ne pas altérer la sexualité affichée du Superman d'origine, et de plutôt donner ce rôle à son fils. Le choix de la bisexualité pour ce personnage est d'autant plus intéressant que c'est souvent une préférence sexuelle discriminée, les gens ne la prenant pas au sérieux (on parle alors de "biphobie"). Les revendications des associations bisexuelles se faisant plus forte, l'industrie de comics a décidé de suivre les nouveaux mouvements de société.

De quoi nous réjouir, mais aussi nous mettre la puce à l'oreille : les premiers dessins publiés, dans les tons roses et pastels, laissent imaginer un univers très doux, et on espère que la bisexualité du héros n'entraînera pas nécessairement une ambiance plus mièvre dans ses prochaines aventures... la réponse en novembre !