MENU
Accueil
Supreme : la marque de streetwear rachetée pour 2,1 milliards de dollars
Écouter le direct
Supreme de Los Angeles, (Alec Ohlaker on Unsplash)
Supreme de Los Angeles, (Alec Ohlaker on Unsplash)

Supreme : la marque de streetwear rachetée pour 2,1 milliards de dollars

La marque de streetwear "Supreme" vient d'être vendue pour un montant de 2,1 milliards de dollars au groupe VF Corp.

C'est une annonce assez folle qui va encore secouer le monde du streetwear : le rachat de la marque new-yorkaise Supreme.

En 2017 déjà, le groupe Carlyle avait injecté 500 millions de dollars dans la marque Supreme, lui faisant atteindre une valorisation totale d'environ 1 milliard de dollars. Aujourd'hui, Suprême confirme une nouvelle fois son succès et son statut de marque leader du streetwear avec son rachat par le groupe VF Corp pour la somme folle de 2,1 milliards de dollars, du jamais vu dans le monde du streetwear ! Une info repérée par le média Wave.

Selon Le Figaro, la marque new-yorkaise afficherait actuellement un chiffre d'affaire annuel aux alentours des 500 millions de dollars. Le groupe possède 12 magasins dans le monde et réalise 60% de ses ventes en ligne. 

Supreme devient donc la nouvelle marque du groupe VF Corp, aux côtés de marques comme The North Face, Vans, Timberland, Eastpak et Dickies. James Jebbia, le designer de Suprême a tout de même tenu à rassurer les fans de sa marque en assurant qu'il garderait le contrôle des productions : "Nous sommes fiers de rejoindre VF, une entreprise de classe mondiale qui abrite de grandes marques avec lesquelles nous travaillons depuis des années, notamment The North Face, Vans et Timberland. Ce partenariat maintiendra notre culture unique et notre indépendance, tout en nous permettant de nous développer sur la même voie que celle que nous avons suivie depuis 1994" a déclaré le créateur.

Pour se forger une telle réputation, la marque Supreme a rivalisé d'ingéniosité pour créer des campagnes de communication fortes, en partenariat avec des célébrités comme Jean Paul Gaultier et des grandes marques telles que Nike ou l'enseigne française Lacoste et même avec les biscuits Oreo.