MENU
Accueil
Meech : "La House Dance fait partie de la danse Hip Hop"
Écouter le direct
Meech ( Photo: Filipi Escudine)
Meech ( Photo: Filipi Escudine)

Meech : "La House Dance fait partie de la danse Hip Hop"

Spectacles, battles, cours... Aujourd’hui la House Dance est partout. Meech de France, danseur professionnel raconte l'histoire de cette danse dans son documentaire "Une envie de clubbing".

Michel "Meech" Onomo fait partie de la 2ème génération de House Dancer. Avec ses 20 ans de pratique ce danseur a pris l'initiative de rencontrer les protagonistes de ce style un peu partout dans le monde. Dans “Une envie de clubbing” Meech nous plonge dans l’histoire de la House et du Clubbing  en interviewant différents passionnés de ces milieux. Le docu sera diffusé tout au long de l'année 2020 dans les festivals.

Née dans les clubs avec la communauté Gay aux Etats-Unis, la House Dance est apparue dans les années 80. Chicago, Détroit, Philadelphie et New York seraient les berceaux."Certains artistes de rap ne trouvaient pas de labels et signaient dans les labels House. Queen Latifah avait en face B du morceau "Come Into My House" une version House. Et puis dans les Clubs tous les styles de danse se mélangeaient: Disco, danse latine, lindy Hop, afro même, c’était le reflet de ce qu’était la house music, une mixité. Y avait beaucoup de danseurs et l’état d'esprit c’était faire la fête". 

En 1995, le groupe Mission Impossible a commencé a ramener des infos sur cette danse

Difficile pourtant de définir exactement l'arrivée de la house dance en France. "Certains auraient vu des house dancers fin des années 80. En 1995, Le groupe Mission Impossible ( avec Rabah Mahfoufi, David Miat puis Didier Firmin, JC, Hidi Mahfoufi, Hicham__, Tamaki Toriyabe en 1998) a vraiment fait le taf, ils ont commencé à ramener des infos sur cette danse. Je m'en souviens parce qu'ils ont fait "Les Rencontres de la Villette"  et tout le monde a pu voir de la House Dance à ce moment là. Le groupe Wanted Posse a contribué aussi à la développer, ils avaient remporté le Battle of the Year International en intégrant de la house dance, c’était en 2001."

En 2003, Meech a été le premier français a remporté un gros battle de house à New York la "House Dance Conférence" organisée par Brian "Footwork" Green. Il devient alors Meech De France et enchaîne les battles dont le fameux Juste Debout qu'il a remporté à plusieurs reprises. "J'ai beaucoup voyagé avec mes différents groupes de House Dance, Queenstep, SanRancune, O'trip House, Deep Manners , il y a eu une reconnaissance à l’étranger, oui la House Danse se danse aussi en France__. Puis on a fait des stages et donné des cours un peu partout en France et à l'International"

Même si au départ les breakeurs la rejetaient, la House Dance a réussi à s'imposer

"À partir du moment ou il y a un seul danseur Hip Hop qui danse la house on l’intègre naturellement. Même si au départ les breakeurs la rejetaient, la House Dance a réussi à s'imposer. Aujourd'hui quand tu vois un house dancer tu vois qu'il y a un lien avec la culture Hip Hop y a un coté dynamique et enclin du spririt Hip Hop. "

Entre la danse Hip Hop et la House Dance tout est pourtant différent, la musique et la façon de danser. "La musique house te demande de t’alléger, de sauter, de respirer, de t’élever, d'aller vers le haut tandis que le Hip Hop est très dans le sol, vers le bas."  Une danse plus légère, plus aérienne que Meech montre dans son documentaire " Une envie de Clubbing" diffusé le 27 janvier à Lille .

Plus d'infos à retrouver ici.