MENU
Accueil
JoeyStarr raconte des histoires de Gangs
Écouter le direct
Joey Starr ( Photo : Deezer)
Joey Starr ( Photo : Deezer)

JoeyStarr raconte des histoires de Gangs

Dans le podcast Gang Stories sur Deezer, JoeyStarr raconte des histoires méconnues de gangsters. Pour la 3ème saison direction le Brésil, les favelas avec le récit de la vie de William Da Silva Lima et la création de son "Comando Vermelho". Un thriller jouissif porté par la voix du Jaguar.

4 épisodes par saison pour explorer les fonds et bas-fonds des organisations criminelles des quatre coins du monde. La première saison se passe en Jamaïque avec le gang Shower Possee et son fondateur Christopher "Dudus" Coke. Dans la saison 2 Joey Starr nous emmène à L.A avec les Crips et l’histoire incroyable de Stanley "Tookie" Williams. Pour la saison 3 actuellement en livraison à raison d’un épisode par semaine, tout se passe au Brésil avec le gang "Commando Vermelho" crée par William Da Silva Lima dit "O Professor" à la fin des années 70 dans les prisons de Rio de Janeiro. 

Toute société a les criminels qu’elle mérite

Gang Stories nous emmène loin des clichés à la gloire du gangster, ici, c'est le contexte social, le chemin de vie de ces criminels qui permettent de comprendre l’histoire d'un pays. Comme le dit JoeyStarr dans l'introduction du podcast, "Toute société a les gangsters qu'elle mérite". "À partir du moment où il y a un côté sociétal ça m’intéresse__! Et surtout j’ai appris en chemin, je connaissais les favelas mais le Comando Vermelho ça ne me disait rien... Les Crips et les Bloods comme tout le monde, je connaissais en surface.. Je viens de caraïbes et dans l’histoire qu’on raconte en Jamaïque je ne connaissais que des bribes donc pour moi ça coulait de source. Et puis il y a un côté voyage que j’aime beaucoup. Tu voyages sur place, j’adore l’idée! Pour moi la musique ça était la première machine à remonter le temps, à me téléporter ou je voulais et je trouve qu’avec le podcast y a aussi cet effet-là"

Joey Starr
Joey Starr

Gang stories est un podcast riche en info, avec un vrai taf d’investigation, bien écrit, bien documenté, avec des extraits, des propos de spécialistes, des archives... Ça s’écoute comme une série, un film d’un genre thriller avec des rebondissements, des nœuds dramatiques, des cliffangers et le Jaguar incarne parfaitement le narrateur : "À partir du moment où je me suis inscrit dans la danse, le graffiti ou le rap, c’est quoi tout ça en fait ? On raconte quelque chose, on se fait des sensations et on en donne aussi. Je n'avais rien demandé moi quand les césars sont venus me chercher ou même quand Maïwenn (réalisatrice de Polisse) est venue me chercher pour faire du cinéma. Par la suite, j’ai fait du théâtre alors là, tu racontes des histoires avec ton corps et en direct. Je finis par croire que je suis un griot. On disait ça de nous et je trouvais ça pompeux, mais finalement la vie commence à m’inscrire là-dedans et ça m’amuse__. Écoute, j’étais fait pour être une pipelette et raconter ma vie."

Avec une voix posée pour mieux happer l’auditeur, JoeyStarr raconte des histoires de criminels, de drogue, de corruption politique, de vie carcérale, d’évasion, de peine de mort, de rédemption... Le tout sous fond musical. Pour décrire le Brésil, Rio de Janeiro et surtout les Favelas le genre musical c'est la Samba qui est aussi une danse. Et là-bas danser, c’est une question de survie. L’occasion pour Joey Starr de se souvenir de ses débuts de danseurs : "__Oui danser quand j’ai commencé, c’était une manière pour moi de pisser dans les coins, de montrer que j’existe et puis après, c’était le graffiti un peu plus étendard pour le coup. Et je vais reprendre une phrase d’un philosophe de proximité très connu qui s’appelle Kool Shen qui disait « Quand, on n’a pas grand-chose représenter les siens, c’est déjà quelque chose."

Pour accompagner les séries de podcast Gang Stories, Deezer a aussi eu la bonne idée de présenter des playlists de musique comme une bande son à tous ses voyages.