MENU
Accueil
Harry Potter : les fans décident de boycotter J.K. Rowling
Écouter le direct
J.K. Rowling à Broadway pour "Harry Potter en l'Enfant maudit" - Avril 2018 (Photo :  Bruce Glikas)
J.K. Rowling à Broadway pour "Harry Potter en l'Enfant maudit" - Avril 2018 (Photo : Bruce Glikas) ©Getty

Harry Potter : les fans décident de boycotter J.K. Rowling

Des communautés de fans de Harry Potter se sont alliés pour condamner les propos transphobes tenus par J.K. Rowling, l'autrice de la saga à succès.

Ce boycott fait suite aux propos tenus par l'écrivaine au cours du mois de juin qui ont été jugés transphobes par la communauté. Elle avait notamment répondu à un éditorial de Devex.com à propos de "personnes qui ont leurs règles" en affirmant qu'une personne qui avait ses règles était forcément une femme. Elle omettait ainsi les hommes trans et les personnes non-binaires. Les différentes interventions de ce genre ont déplu aux Potterhead qui ont décidé d'agir.

Les sites consacrés à l'univers d'Harry Potter MuggleNet et The Leaky Cauldron ont publié un communiqué commun ce 1er juillet expliquant les causes de leur colère et les mesures prises en conséquence. Ils estiment ainsi que JK Rowling a "prononcé haut et fort des opinions nuisibles et faux à propos ce que c'est d'être une personne transgenre." Ils soulignent par ailleurs que ces propos ont été tenus en plein mois des fiertés.

Les sites de fans de Harry Potter ont admis qu'il était difficile de se prononcer "contre quelqu'un dont nous admirons le travail depuis beaucoup de temps". "Ce ne serait pas bien de ne pas utiliser nos plateformes pour contrer le mal qu'elle a fait" ont-ils ajouté, avant de montrer leur soutien aux personnes transgenres et non-binaires.

Ainsi, les sites de Potterhead ont décidé par exemple de ne plus joindre de photos ou des citations de J.K. Rowling dans leurs articles. De plus, "les publications Twitter qui pourraient être blessantes pour les membres de cette communauté auront le hashtag #JKR" pour permettre de le mettre sur mute et de ne pas voir ces tweets. Les différentes actions personnelles de l'autrice ne seront plus traitées.