MENU
Accueil
Battle Pro : rencontre avec l'avenir du Break français
Écouter le direct
Battle Pro France 2020 - Finale 1vs 1 B-Girl : Elina vs Kimie (Mouv')
Battle Pro France 2020 - Finale 1vs 1 B-Girl : Elina vs Kimie (Mouv')

Battle Pro : rencontre avec l'avenir du Break français

La qualification française de la 20ème édition de la compétition prestigieuse le battle pro, s’est déroulée samedi 8 février au Théâtre du Châtelet. Rencontre de toutes les générations.

Anniversaire symbolique, endroit symbolique, Zoubir l’organisateur du battle Pro souffle sa vingtième bougie non loin des terrains de jeu et d’entraînement des pionniers de la danse hip hop. "Dédicace aux anciens parce que sans eux il n’y aurait pas tout ça, pendant des années, ils ont dansé à la place carré de châtelet et aujourd’hui on se retrouve dans un lieu comme celui-ci."

Juste avant le verdict final, Karima du groupe légendaire Aktuel Force prend la parole pour donner les noms de ceux qui ont poussé les portes et rappelle que le hip hop est parti de rien. Lion Scott et Maleek en maîtres de cérémonie parfaitement en harmonie avec les danseurs et le public. Dj Tal en dj expérimenté et passionné. Un public ultra réceptif, que le show commence. L’enjeu ? Représenter la France le 13 septembre prochain à Bercy !

Toutes les générations se retrouvent sur la scène du Théâtre du Châtelet, les pionniers et ceux qui feront le break de demain. Sur scène certains n’ont même pas l’âge du battle. Avec son frère BBoy Marlon (17 ans), BGirl Kimie seulement (13 ans), fait partie de The Immigrandz et a remporté la catégorie BGirl : "J’ai toujours regardé ce battle et je rêvais de le gagner c’est incroyable". 

Kid Mario, 15 ans vient de Grande-Synthe près de Dunkerque et danse lui aussi avec The Immigrandz : "Depuis que je suis petit, je veux faire ce battle, je me retrouve ici, c’est un rêve d’enfant. D’habitude, je fais des petits battles avec beaucoup moins de monde. Là, c’est spectaculaire ça donne beaucoup de force, y a de l’ambiance ça donne envie de performer encore plus__".

Avec son crew, Kid Mario va jusqu’en finale face au champion du monde en titre du battle Of The year Last Squad. Last Squad représentera finalement la France le 13 septembre prochain à Bercy au Battle Pro cette fois-ci.

Comme Bgirl Kimie, Kid Mario fait parti des breakeurs athlètes de haut niveau, une liste établie par la Fédération Française de Danse et grâce à ça, une nouvelle vie commence pour lui :

Je vais rentrer à L’INSEP, l’institut national de sport. Le matin, j’aurai cours et l’après-midi, j’aurai entraînement de break

L’hypothèse de l’arrivée du breakdance comme sport olympique à Paris 2024 est une opportunité à saisir. Abdel, coach de Kid Mario depuis 7 ans est également coordinateur national Breaking au sein de la Fédération Française de Danse : "Aller à l’INSEP va lui permettre de s’entraîner avec d’autres bboys de son âge, de son niveau et c’est à sa demande. On cherche à savoir ce que veulent les bboys et les bgirls. Si le break rentre au JO 2024, ça reste une évolution et nous qui venons du hip hop c’est notre devoir de ne pas dénaturer notre culture__. On avait déjà eu des inquiétudes puisque des grandes marques sont arrivées, on a protégé notre discipline. Des grosses sociétés sont arrivées, on a protégé notre discipline, là y a un autre circuit, celui des Jeux Olympiques, on la protégera comme on l’a toujours fait."

En attendant décembre et la confirmation de l'arrivée du break au JO 2024, rendez-vous à Bercy le 13 septembre pour le battle pro international et pour soutenir les Français : BGirl Kimie catégorie Bgirl, Bboy Maxoo catégorie Kids, Mounir catégorie BBoy et Last Squad catégorie crew.