MENU
Accueil
Banksy : déguisé, il tague le métro de Londres
Écouter le direct
Capture vidéo Insta Banksy - 2020
Capture vidéo Insta Banksy - 2020

Banksy : déguisé, il tague le métro de Londres

Banksy, artiste autant anonyme qu'engagé, a encore frappé, cette fois-ci dans le métro londonien avec un message d'utilité publique : "Si vous ne vous masquez pas, vous ne comprenez pas". Les œuvres ont déjà été effacées mais Banksy avait tout prévu.

Banksy a publié sur son Insta une courte vidéo dans laquelle on peut le voir travailler en toute discrétion - son credo - dans une rame de métro à Londres. La vidéo annonce la couleur : "Le métro londonien subit un nettoyage en profondeur", Banksy est habillé avec une combinaison de protection chimique et porte un masque, les passagers imaginent surement avoir à affaire à un employé ayant pour mission d'effacer les graffitis... L'artiste dessine à l'aide de pochoirs et d'un pulvérisateur de peinture, des rats qui jouent avec un masque de protection : ils font du parachute et éternuent à grand renfort de trainée de peinture couleur "bleu-masque-chirurgical" (la couleur tendance).

La vidéo s'achève sur le morceau "Tubthumping" du groupe punk Chumbawamba, les paroles sont taguées sur la porte du métro et sur le mur "I get lockdown" "But I get up again" soit "Je me fais enfermer" "Mais je me relève" :

View this post on Instagram

. . If you don’t mask - you don’t get.

A post shared by Banksy (@banksy) on

Hélas, les rats militants ont déjà été effacés, avant même que son auteur ne soit connu, comme nous le révèle la BBC : l'opérateur du métro, Transport for London, a confirmé que l’œuvre a été effacée :

Comme n'importe quel autre graffiti dans le réseau. Le travail des nettoyeurs est de s'assurer que le réseau est propre, en particulier compte tenu du climat actuel.

Mais visiblement, tout n'est pas perdu puisque une proposition de job a été faite à Banksy :

Nous aimerions offrir à Banksy l'occasion de réaliser un nouvelle version de son message dans un lieu approprié.

Peu de chance que Banksy réponde par l'affirmative...