MENU
Accueil
Spike Lee accusé de réécrire l'histoire dans "BlacKkKlansman"
Écouter le direct
"BlacKkKlansman" de Spike Lee vivement critiqué par un réalisateur
"BlacKkKlansman" de Spike Lee vivement critiqué par un réalisateur ©Radio France

Spike Lee accusé de réécrire l'histoire dans "BlacKkKlansman"

"Spike Lee qui sort un film où les histoires sont fabriquées de telle sorte qu’un policier noir et ses collègues sont des alliés dans la lutte contre le racisme, c’est vraiment décevant, pour le dire très poliment."

Boots Riley, rappeur principal des groupes The Coup , et Street Sweeper Social Club , mais aussi réalisateur de la satire Sorry to Bother You, dont la sortie en France est prévue prochainement, n'a pas du tout aimé le dernier Spike Lee : BlacKkKlansman . Et il l'a fait savoir. Basé sur les mémoires de Ron Stallworth  parues en 2014, BlacKkKlansman (en salle demain - 22 août )__ raconte comment son auteur, joué par John David Washington (série Ballers ), s'est infiltré au sein du Ku Klux Klan , l'organisation suprémaciste blanche.

Dans un Tweet posté le 18 août, Boots Riley parle du film comme une histoire inventée,  dans laquelle on fait passer un policier pour un protagoniste de la lutte contre l'oppression raciste. Impensable pour lui, qui prend pour argument la naissance du mouvement Black Lives Matter aujourd'hui.

Spike Lee qui sort un film où les histoires sont fabriquées de telle sorte qu’un policier noir et ses collègues sont des alliés dans la lutte contre le racisme, c’est vraiment décevant, pour le dire très poliment.

Enfin, Boots Riley conclut son propos en s'appuyant sur un article du New York Post  , qui stipule que Spike Lee, et sa société de production, ont été employés par la police de New-York en 2016  afin d'améliorer les relations entre les différentes communauté, et notamment entre les noirs et les blancs.

"À ce jour, beaucoup savent que Spike Lee a reçu plus de 200 000 dollars pour participer à une campagne de pub "visant à améliorer les relations avec les minorités"". "Toujours d'actualité ou non, BlacKkKlansman ressemble à une extension de cette campagne publicitaire."

Une critique acerbe tout de même accompagnée de la mention "attention spoiler" pour ceux qui voudraient lire ses tweets.  Pas vache jusqu'au bout Boots Riley. Pour rappel, le film a remporté le Grand Prix lors de la 71e édition du Festival de Cannes.

Crédit photo : Capture d'écran YouTube.