MENU
Accueil
"Snowpiercer": la série post-apocalyptique débarque sur Netflix aujourd'hui
Écouter le direct
Snowpiercer
Snowpiercer

"Snowpiercer": la série post-apocalyptique débarque sur Netflix aujourd'hui

Deux épisodes inédits de "Snowpiercer" sont déjà disponibles sur Netflix, et la suite arrive à grands pas.

Si le nom Snowpiercer vous est déjà familier, c'est plutôt logique car la série est l’adaptation de la bande-dessinée française du même nom sortie dans les années 80, qui a eu 5 tomes publiés. Puis en 2013, un film est sorti, Snowpiercer tout simplement, avec Chris Evans et Tilda Swinton. Il est réalisé par Bong Jong Ho, connu aujourd’hui pour sa palme d’or à Cannes avec son film Parasite. A l’époque, Snowpiercer avait eu un super accueil du public et de la presse, donc pas évident pour la série de passer après. 

Ce qui est sur, c'est que les 3 œuvres ont le même pitch : un univers post-apocalyptique dans lequel la terre est devenue invivable pour l’homme après une catastrophe climatique, elle s’est transformée en terre de glace… Du coup, le seul moyen qu’ont trouvé les survivants pour rester en vie est un train de 1001 wagons qui ne s’arrête jamais. Evidemment, ce train est composé de différentes classes sociales, avec les plus pauvres à l'arrière qui crèvent de faim et les riches à l'avant. Mais là où la série se différencie, c'est grâce à une trame d'histoire policière, une enquête pour meurtre où deux personnages de classes sociales différentes vont devoir travailler ensemble. Une histoire qu'il n'y avait pas dans le film et qui permet à la série de se différencier. 

Là où elle se démarque aussi, c'est avec son casting plutôt bien pensé. Jennifer Connelly (Un homme d'exception, Requiem for a dream) partage l'affiche avec l'acteur et rappeur américain Daveed Diggs. Les deux jouent des personnages aux antipodes, qui vont devoir faire équipe. Niveau réalisation, la série n’est pas au niveau du film de Bong Joon Ho même si elle n'a pas à rougir non plus. Elle a un côté beaucoup plus sage et moins dark que le film et les effets spéciaux sont tout de même un peu cheap par moment. Après, il est toujours difficile de comparer un film de 2h et une série de 10 épisodes, la dynamique est totalement différente. Malgré tout elle reste un bon divertissement, et le fait qu’il y est seulement un épisode par semaine crée de l’attente, ce qui est plutôt rare aujourd'hui. 

Snowpiercer, les deux premiers épisodes sont disponibles sur Netflix.