MENU
Accueil
Oscars 2019 : Rami Malek, Mahershala Ali, Spike Lee... récompensés
Écouter le direct
Rami Malek x Mahershala Ali - Oscars 2019 (Jeff Kravitz + Frazer Harrison)
Rami Malek x Mahershala Ali - Oscars 2019 (Jeff Kravitz + Frazer Harrison) ©Getty

Oscars 2019 : Rami Malek, Mahershala Ali, Spike Lee... récompensés

La célèbre cérémonie des Oscars s'est déroulée à Los Angeles cette nuit pour sa 91e édition. Parmi les infos marquantes : Le titre du meilleur film pour Green Book, les victoires de Black Panther, celle de Rami Malek pour son rôle de Freddy Mercury et la première consécration de Spike Lee.

La cérémonie a été marquée par la forte présence de diversité cette année où les femmes et les acteurs et actrices noirs ont été mis à l'honneur. En tête de liste, c'est "Green Book" qui a été primé pour le titre de meilleur film. Le film a obtenu 3 récompenses au total. L'histoire se déroule en 1962 où un videur de cabaret italo-américain est engagé pour devenir le chauffeur et le garde du corps d'un musicien d'origine jamaïcaine lors de sa tournée dans le sud des Etats-Unis. A cette époque, les lois en défaveur des personnes noires sont encore d'actualité. A partir de là, ils devront se débrouiller pour éviter les endroits sombres... 

Black Panther a raflé 3 prix sur 5 nominations. Le blockbuster de Marvel s'est notamment distingué pour ses décors, ses costumes et sa musique. Niveau musique Marvel avait sorti l'artillerie lourde avec Kendrick Lamar, The Weeknd ou encore Future...

La victoire de Spike Lee avec "BlacKkKlansman" résonne comme une revanche pour le scénariste oscarisé pour le meilleur scénario adapté. Vêtu d'un béret violet pour l'occasion, il n'a pas hésité à faire un discours politique pour rappeler la condition des esclaves à l'époque et surtout pour sensibiliser la population sur le contexte politique américain du moment en faisant un appel pour les futures élections de 2020. Le scénariste de 61 ans conclu avec :

"Do the right thing!" [Faites ce qui est juste]

L’acteur Rami Malek a remporté l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle de Freddy Mercury pour Bohemian Rhapsody. Une soirée (presque) parfaite pour l'acteur américain, puisqu'il n'a pas pu éviter une petite chute qui lui a valu quelques petits soins légers. Rien de méchant.

« Je suis le fils de migrants venus d’Egypte. Je suis un Américain de première génération ».

L'info Mouv' en + : Cette année, il n'y a pas eu de maître de cérémonie comme le veut la coutume. Kevin Hart aurait dû enfiler ce costume, mais a finalement décidé de se rétracter après la polémique sur des anciens tweets homophobes.