MENU
Accueil
"Mulan" : pourquoi un appel au boycott est lancé contre le film ?
Écouter le direct
Mulan
Mulan

"Mulan" : pourquoi un appel au boycott est lancé contre le film ?

Le hashtag #boycottmulan a été tweeté plus de 59 000 fois ce week-end.

La guerrière légendaire de Disney revient dans un film en live action après le dessin animé culte sorti en 1998. De base, le film devait sortir en salles en mars dernier, mais avec la pandémie de COVID-19, Disney a pris une autre décision : le sortir exclusivement sur sa plateforme de SVOD Disney +. 

En France il sera disponible le 4 Décembre prochain, alors qu'aux US il est déjà sorti ce week-end pour la modique somme de 29 dollars. Sauf que le film est victime d’une polémique avec un hashtag #BoycottMulan qui a explosé ce week-end sur Twitter avec plus de 59 000 mentions dans le monde. En cause ? Des propos de l’actrice qui interprète Mulan, Liu Yifei, citoyenne américaine d’origine chinoise. En 2019 elle s’est exprimé sur les manifestations qui ont eu lieu à Hong Kong, des manifestations antigouvernementales fortement réprimées par la police chinoise avec des affrontements violents, et Liyu Yifei a ouvertement pris position pour la police chinoise en déclarant "Je soutiens la police de Hong Kong. Vous pouvez tous m’attaquer maintenant. Quelle honte pour Hong Kong !". Un message qu'elle a publié sur le réseau social Weibo, l’équivalent de Facebook en Chine, car Facebook est interdit là bas. 

Et c'est lors de la sortie du film aux Etats-Unis vendredi dernier, que ces propos ont refait surface, notamment avec le tweet de Joshua Wong, l’une des figure militante Hongkongais qui a déclaré "Parce que Disney s’incline devant Pékin et que Liu Yifei approuve ouvertement et fièrement la brutalité policière à Hong Kong, je demande à tous ceux qui croient aux Droits de l’homme de #BoycottMulan". Plein de tweets se sont donc enchaînés avec ceux qui valident un boycott de Mulan en condamnant les propos de l’actrice d'un coté, et les autres qui pensent que boycotter le film est too much. 

Certains profitent aussi du hashtag pour déplorer le manque de certains personnages au casting, comme Mushu, le dragon culte compagnon de route de Mulan dans le dessin animé, qui n'a donc pas été intégré au film. C'est aussi le cas de Li Chang le capitaine de l’armée, un personnage principal dans le dessin animé, qui n’éxiste donc pas dans le film. Sauf que pour beaucoup Li Chang représente bien plus que l'amoureux de Mulan, puisque dans le dessin animé il tombe amoureux d'elle alors qu’elle est déguisé en homme. Certains voient donc en lui une sorte d’icone bisexuelle, importante pour la communauté LGBTQ. Pour se faire une idée du film, il faudra patienter encore 3 mois chez nous, où il sera gratuit si on a un compte Disney +.