MENU
Accueil
Mathieu Kassovitz, Abd Al Malik, Pierre Niney... appellent à sauver la planète.
Écouter le direct
Mathieu Kassovitz, Abd Al Malik, Pierre Niney, appellent à sauver la planète.
Mathieu Kassovitz, Abd Al Malik, Pierre Niney, appellent à sauver la planète. ©Radio France

Mathieu Kassovitz, Abd Al Malik, Pierre Niney... appellent à sauver la planète.

Ils rejoignent 200 personnalités qui s’engagent pour réussir "le plus grand défi de l’humanité" dans une tribune publiée dans le journal Le Monde.

Après la démission de Nicolas Hulot (ex ministre de l’environnement), une tribune publiée dans le journal Le Monde demande au pouvoir politique d’agir vite et fermement pour une société beaucoup plus écologique. Un sujet souvent relayé au second plan derrière l’économie ou la sécurité. Pourtant, le temps presse et les prédictions ne sont clairement pas optimistes.

Nous vivons un cataclysme planétaire. Réchauffement climatique, diminution drastique des espaces de vie, effondrement de la biodiversité, pollution profonde des sols, de l’eau et de l’air, déforestation rapide : tous les indicateurs sont alarmants. Au rythme actuel, dans quelques décennies, il ne restera presque plus rien. __

La planète en chiffres

En 2050, il n'y aura plus de plastique que de poissons dans l’Océan , d’après une étude publiée en 2016 par la fondation Ellen McArthur. Il y a actuellement dans l’océan Pacifique 80 000 tonnes de déchets qui s’étendent sur 1,6 millions de kilomètres carrés soit trois fois la France. À cause du réchauffement climatique, le niveau des mers a augmenté de 15 cm. En 2100 ça devrait atteindre un mètre et menacer de nombreux villages côtiers notamment en Asie.

Pire, la moitié des espèces pourraient disparaître d’ici 60 ans . D’après la WWF (ONG qui lutte pour la protection de l’environnement)  cela représente 48% des animaux et 69% des plantes directement menacés. Tout notre éco-système est donc en danger si l’on n’agit pas rapidement. Par exemple, en France, environ un tiers des oiseaux ont disparu des campagnes d’après le CNRS(centre national de la recherche scientifique) .

Par ailleurs, 90 % de personnes dans le monde respire un air trop pollué selon l’Organisation Mondiale de la Santé et 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution.  90 % des décès ont principalement lieu en Afrique et en Asie.

Les Réactions

En décembre dernier, dans une interview accordée au Monde , Emmanuel Macron déclarait concernant le réchauffement climatique "sans une mobilisation beaucoup plus forte, un choc dans nos propres modes de production et de développement, nous n’y parviendrons pas [...] ce qui sauvera le climat, ce ne sont plus des grands sommets diplomatiques classiques, c’est une mobilisation de tous les jours."

Pourtant, la France et plus particulièrement le gouvernement actuel ne font pas pour l’heure, de l’écologie un enjeu essentiel.

Crédit photo : Marc Piasecki / François G Durand / Stephane Cardinale / Getty Images