MENU
Accueil
"Love, Victor" : première bande-annonce pour la nouvelle série de Hulu
Écouter le direct

"Love, Victor" : première bande-annonce pour la nouvelle série de Hulu

Le nouveau teen drama commence le 19 juin prochain aux US, en France on ne sait pas encore où il sera diffusé.

Love, Victor, un titre qui n'est pas sans rappeler le titre de la comédie d'ado sortie en 2017 Love, Simon, pour une raison bien définie : la série est un spin-of du film. Elle va suivre le personnage de Victor, un jeune lycéen qui débarque dans un nouvel établissement, sauf qu’il cache un secret : son homosexualité. Il ment donc évidemment à tout son entourage, ses potes, sa famille, sa copine, et la série va donc s'intéresser à son cheminement pour enfin accepter qui il est et qui il aime réellement.

Dans le film c'était à peu près la même histoire, elle suivait le quotidien du jeune Simon pour qui tout allait bien en apparence alors que lui aussi dissimulait à son entourage sa sexualité. Le film avait reçu un super accueil critique au moment de sa sortie. Il faut dire que parler d’homosexualité et de coming-out dans une comédie pour ado grand public c’est plutôt rare, et Love, Simon a été hyper précurseur là dessus.

Pour le moment, aucune apparition de Nick Robinson, l'acteur qui interprétait Simon, n'est prévue. Mais il se pourrait qu'il soit la voix-off de la série, sachant que le personnage de Victor s'adresse à lui dans des conversations sur internet, pour se confier sur son mal-être. En tout cas, plein de nouvelles têtes sont au casting de la série et ça fait du bien, même si l'on retrouve quand même des acteurs plus confirmés comme Ana Ortiz (Devious Maid) et Sophia Bush (Les frères Scott) dans des rôles de maman.

Au vu des premières images, Love, Victor a l'air d'une série très réaliste, dans la lignée d'une 13 Reasons Why, qui parle aussi de thématiques adolescentes complexes comme le harcèlement scolaire ou le suicide. Love, Victor suit donc le même chemin : vraie sans être trash. De base, la série était prévue pour Disney +, mais la plateforme l’a jugé pas assez familiale et l’a donc refilé à Hulu qui appartient au même groupe. Un choix assez étonnant voire même un peu décevant sachant que le but de la série est justement de parler au plus grand nombre, que ce soit aux ados, comme à leurs parents. Mais le principal est déjà qu’il existe des séries qui traitent de cette thématique, comme SKAM France qui a traité du même sujet l’année dernière avec sa saison 3, dont les épisodes ont été vus des millions de fois.