MENU
Accueil
Les séries à ne surtout pas louper en Mai
Écouter le direct
Hollywood - Netflix
Hollywood - Netflix

Les séries à ne surtout pas louper en Mai

Pour finir le confinement en beauté.

Hollywood, saison 1 - 1er Mai sur Netflix

La nouvelle pépite de Ryan Murphy débarque enfin sur Netflix. Le réalisateur à qui l'on doit les séries American Horror Story, Glee ou encore Scream Queens, s'attaque cette fois-ci à l'univers impitoyable d'Hollywood. L'action se déroule post deuxième guerre mondiale, et Ryan Murphy prend le parti de ré-inventer l'âge d'or du cinéma américain en incluant les personnes de couleur, les homosexuels et les femmes, ce qui n'était évidemment pas le cas à l'époque. Une façon de mettre les minorités sous le feu des projecteurs, sous fond de cinéma et du soleil chaud de Californie à la La la land. Niveau acteur, Ryan Murphy a donné l'un des rôles principaux à Darren Criss, avec lequel il avait déjà tourné la mini-série The Assassination of Gianni Versace. Et on notera aussi la remarquable présence de Jim Parsons, aka le nerd Sheldon dans The Big Bang Theory. Ici l'acteur change totalement de registre en interprétant un agent insupportable qui va abuser sexuellement un jeune acteur pour lui offrir du travail. En tout cas pour les plus cinéphiles, et les fans du travail de Ryan Murphy, cette série devrait vous faire kiffer. 

Upload, saison 1 - 1er Mai sur Prime Video

Une série sur les nouvelle technologies, sur le papier ça n'a rien de bien original. Mais Upload ne reprend pas le pitch de ses consoeurs comme Black Mirror, et s'intéresse à une idée bien particulière : comment ne jamais mourir grâce à la technologie ? La série futuriste suit Nathan, un jeune homme à qui tout réussi, mais qui va mourir dans un accident de voiture. Mais c'était sans compter sur l'agence Horizons qui va lui permettre de télécharger sa conscience et l'emmener dans une sorte de paradis 2.0. Un pitch qui fait beaucoup penser à la série The Good Place, qui s'est terminée cette année, l'aspect technologique en plus. D'ailleurs comme elle, Upload a été écrite sous fond de sarcasme et d'ironie, c'est ce qui en fait une série assez feel-good avec un côté thriller et romance. Rien d'étonnant car elle a été créée par Greg Daniels, a qui l'on doit les sitcoms cultes The Office et Parks and Recreation.

The Eddy, saison 1 - 8 Mai sur Netflix

Première série très attendue du réalisateur franco-américain Damien Chazelle. Il s'était fait remarquer en 2014 avec son film Whiplash, mais c'est 2 ans plus tard avec La la land qu'il explose tout. Le film a tout cartonné au box office mondial, et a été oscarisé 5 fois en 2017. Depuis, le réalisateur a sorti First Man il y a deux ans, et il revient donc cette année avec une série produite par Netflix The Eddy. La série se déroule à Paris, dans un club de jazz au nom de The Eddy. L'histoire se concentre autour du personnage de Elliot Udo (André Holland), un ancien pianiste new yorkais, co-propriétaire du club de jazz en faillite,  qui va se retrouver impliquer dans les magouilles de son compère Farid. Ce dernier est joué par Tahar Rahim, qui va retrouver sa compagne à la vie Leïla Bekhti pour la première fois depuis Un Prophète de Jacques Audiard en 2009. Et ce n'est pas les seuls français au casting puisqu'il y a aussi  le rappeur Sopico, le chanteur/acteur Benjamin Biolay, ou encore Alexi Manenti (Les Misérables). 

I Know This Much is True, saison 1 - A partir du 10 Mai sur OCS

Nouvelle création originale de HBO, I Know This Much is True est l'adaptation en 6 épisodes du romain La Puissance des vaincus de Wally Lamb, sorti il y a 12 ans. L'histoire de frères jumeaux Thomas et Dominick Birdsey que tout oppose. L'un se fait interner en hôpital psychiatrique pour sa schizophrénie, et l'autre va essayer de comprendre la folie de son frère en fouillant dans leur passé. Les jumeaux sont interprétés par Mark Ruffalo et la série est réalisée par Derek Cianfrance (The Place Beyond the Pines, Blue Valentine). La série va donc beaucoup se reposer sur l'interprétation de Mark Ruffalo qui joue deux rôles, une performance à laquelle pas beaucoup d'acteurs se sont déjà risqués. On pense à Tom Hardy dans Legend, Armie Hammer dans The Social Network ou encore Noomie Rapace dans Seven Sisters. La mini-série est diffusée à partir du 10 Mai sur OCS, avec un épisode par semaine. 

White Lines, saison 1 - 15 Mai sur Netflix

Le créateur de La Casa de Papel signe sa deuxième série pour Netflix. Il quitte la banque d'Espagne à Madrid, direction Ibiza pour une enquête sous haute tension entre teufs démesurées et trafic de drogue. On suit l'histoire d'une jeune femme qui vient enquêter sur la mort de son frère DJ, qui s'est fait assassiner 20 ans plus tôt. La série est essentiellement portée par un casting britannique avec Laura Haddok (vue dans Transformers : The Last Knight) ou encore Daniel Mays (vu dernièrement dans 1917). Après le succès de La Casa de Papel, Alex Pina a signé un contrat d'exclusivité avec Netflix pour créer d'autres shows sur la plateforme. Alors est-ce que White Lines fera le même carton que La Casa de Papel ? Réponse le 15 Mai.