MENU
Accueil
Les femmes s'imposent de plus en plus à Hollywood
Écouter le direct
Scarlett Johansson - Gloden Glboes 2019 (Frazer Harrison )
Scarlett Johansson - Gloden Glboes 2019 (Frazer Harrison ) ©AFP

Les femmes s'imposent de plus en plus à Hollywood

Les rôles féminins sont en nette augmentation en 2019.

Comme chaque année, le Centre pour l’étude des femmes à la télévision et au cinéma de l’université de San Diego, a publié une étude où les 100 premiers films du box office américain sont analysés pour déterminer la nature des personnages. 

En 2019, les femmes s'imposent sur grand écran ! 

Sur 2300 protagonistes, 40% sont des personnages féminins contre 31 % en 2018. C’est le plus haut niveau jamais enregistré depuis que le l’étude a débuté il y a 18 ans. Les personnages interprétés par des hommes sont à 43%., donc on se rapproche vraiment d'un bon équilibre, sachant que l’autre gros point positif concerne les grands studios traditionnels dont les films comptent 45% de rôles féminins, 13% de plus qu’en 2018. 

Il faut dire que cette année, beaucoup de production ont mis des têtes d'affiche féminines comme Captain Marvel avec Brie Larson, produit par Disney mais aussi Us avec Lupita Nyong'o ou encore Les filles du Dr March avec Emma Watson, Meryl Streep ou Saoirse Ronan qui cartonne depuis décembre aux Etats-Unis. En 2020, il y en a d'autres qui sont très attendus comme Black Widow avec Scarlett Johansson, ou encore la suite de Wonder Woman avec Gal Gadot, sachant que le premier a été un carton au box office mondial en 2017. 

L'ère post Metoo est donc enclenchée à Hollywood. Depuis l’affaire Weinstein les productions font de plus en plus attention à la parité dans leurs films. On a même vu des reboots de films cultes 100% féminin comme Ocean’s 8 ou Ghostbusters. Des rumeurs disent même que le prochain 007 pourrait être interprété par une femme, pareil pour The Mask qui pourrait être rebooté. Et dernièrement Zorro va aussi revenir sur le petit écran en série mais avec une femme cette fois-ci qui tiendra l’épée ! 

Mais l'étude souligne quand même le manque de diversité. Les femmes noires ont représenté 20% des rôles avec un dialogue en 2019, les femmes asiatiques 7% et les femmes d'origine latino-américaine seulement 4%. Le rapport note aussi que les personnages féminins sont le plus souvent identifiés par leur statut matrimonial et pas par leur profession… Donc oui les choses avancent mais comme le souligne l'étude "les stéréotypes ont la vie dure”.