MENU
Accueil
Le créateur de The Wire traite Trump de "tas de merde" après ses propos sur Baltimore
Écouter le direct
 Donald Trump - Getty / Win McNamee
Donald Trump - Getty / Win McNamee ©Getty

Le créateur de The Wire traite Trump de "tas de merde" après ses propos sur Baltimore

David Simon a défendu sa ville contre le portrait dégradant qu'en fait Donald Trump.

Sur Twitter, le président des Etats-Unis avait comparé Baltimore à un bordel infesté de rats et de rongeurs. Le créateur de la série culte The Wire a alors contesté le discours de Trump au travers de réponses sur Twitter :

Si ce costume vide, cette fraude de haine raciale devait se rendre à West Baltimore pendant cinq minutes et rencontrer les citoyens américains qui y endurent la vie, il se serait pissé dessus__.

Simon est rentré plus en détails dans ses explications : "Ça veut dire que le président, s'il (venait à Baltimore et) sortait de sa limousine, il se pisserait dessus. L'humanité de tous ceux qu'il rencontrerait ne lui importerait pas, seulement leur manque de blancheur et son malaise. Donc il ne viendra pas."

Il poursuit dans un autre message : "Il n'en a rien à foutre de Baltimore ou de qui que ce soit d'autre que lui. C'est un tas de merde__. Et seuls ceux qui sont aussi fécaux peuvent être trompés."

Le Baltimore Sun répond à Donald Trump

Très touchée par cette attaque de Trump, c'est la ville entière qui s'est montrée très émue. Le Baltimore Sun, journal local a même répliqué et répondu au Président dans un édito : "il vaut mieux avoir de la vermine qui vit sous nos maisons qu’en être une !" Un journaliste local sur CNN, Victor Blackwell, avait aussi répondu à Trump au bord des larmes...