MENU
Accueil
"Joker" : des spectateurs terrifiés quittent la salle avant la fin du film
Écouter le direct
Joaquin Phoenix fait flipper en Joker
Joaquin Phoenix fait flipper en Joker ©Radio France

"Joker" : des spectateurs terrifiés quittent la salle avant la fin du film

Malgré les éloges de la presse, le film ne fait pas l’unanimité.

Le nouveau film du réalisateur Todd Phillips, avec Joaquin Phoenix dans le rôle du méchant de Batman, a suscité des critiques élogieuses, mais également une immense controverse.

Tandis que la presse estime que le film se dirige vers un week-end d'ouverture mondial de 188 à 194 millions de dollars de recettes, certains spectateurs auraient quitté la salle trouvant le film beaucoup trop violent. Certains n’ont pas hésité à faire part de leur mécontentement sur Twitter vis-à-vis de son contenu - soulignant la «glorification» de la violence mais également du malaise provoqué par l'encouragement à sympathiser avec le personnage. Pour beaucoup d'entre eux, le problème réside dans l'inconfort qu'ils ont pu ressentir face à des actions du Joker, que le film chercherait à justifier. 

Classé -12 ans en France, -15 au Royaume-Uni, jusqu’à – de 17 ans aux États-Unis, la foule de tweets montre que le film a fait exactement ce qu'il avait l'intention de faire.

En réponse,  la Warner Bros a publié une déclaration en reconnaissant que le contrôle des armes à feu et de la violence sont des questions cruciales. Cependant, ils ajoutent que Joker  n'est pas une approbation de la "violence du monde réel".