MENU
Accueil
Hakim Jemili : "Le cinéma français se passe trop souvent des Youtubeurs"
Écouter le direct
Hakim Jemili
Hakim Jemili

Hakim Jemili : "Le cinéma français se passe trop souvent des Youtubeurs"

L'humoriste est à l'affiche de la comédie française de Noël "Docteur ?" réalisé par Tristan Séguéla, où il joue aux côtés de Michel Blanc.

Mouv' : On te connaît bien pour tes vidéos avec le Woop et tes sketchs sur Instagram, comment tu t'es retrouvé à être l’acteur principal de Docteur ? ?

Hakim Jemili : J’ai passé un essai tout simplement ! Le réalisateur (Tristan Séguéla) ne connaissait pas mon travail, mais le casting s’est super bien passé. Du coup, il est venu me voir sur scène et on a validé le contrat. Tout s’est fait assez vite en fait sachant qu’en plus, c’était la première fois qu’on me proposait de faire du cinéma ! 

Pourquoi avoir accepté ? 

Déjà le pitch je l’ai trouvé ouf, je l’avais trouvé trop marrant. Je me suis dit : “faut vraiment que je fasse ce film, ça tue !” Et puis, surtout, il y avait Michel Blanc. J’ai toujours été un grand fan de lui, j’aime trop ce qu’il a fait avant. Je me suis dit que ça pourrait être ouf de jouer avec lui surtout pour un premier film. 

Tu t’es senti à l’aise sur le tournage ? 

Grave, ça s’est tellement bien passé, j’ai eu trop de chance ! Je suis tombé sur des gens bien, Michel Blanc c’est un mec bien c’est un vrai, Tristan Séguéla pareil. Ce sont des mecs qui sont devenus des potes aujourd’hui. J’ai eu la chance de tourner avec Artus que je connais bien dans la vie, avec Frank Gastambide qui est l’un de mes meilleurs potes, avec ma femme Fadily Camara. Tout était énorme pour moi surtout que Tristan m’a laissé énormément de liberté, il ne m’a jamais freiné dans quoi que ce soit et il me laissait toujours lui proposer des idées. 

Tu as tourné avec Michel Blanc, qui a fondé le Splendid, joué dans les Bronzés, eu un César, c’est une référence pour toi ?

De ouf ! Nous, par exemple, on a fondé le Woop, on est un peu les descendants directs de ces gens-. Sauf qu’à l’époque, le Splendid a créé sa troupe, ils ont uni leurs forces, ils ont carrément construit un théâtre de leurs propres mains. Et nous, c’est ce qu’on a fait aussi ! Bon, on n'a rien construit du tout parce que manuellement, on est éclatés, mais on a quand même construit notre chaîne Youtube ! C’est un peu la même chose, mais dans des générations différentes, dans des technologies différentes. 

Qu’est ce qui change le plus entre le cinéma et Youtube ?

Le budget ! On va pas se mentir… Parce que ok, il y a des personnes qui te font confiance mais il y a aussi beaucoup d’argent en jeu. Il y a beaucoup de gens qui sont sur place du coup ça met une pression supplémentaire. Et puis pour faire un film, c’est pas le même temps que pour faire une vidéo Youtube forcément. La chance qu’on a sur Youtube c’est qu’on peut exprimer une idée de manière instantanée et rendre ça drôle ou pas… Tandis qu’au cinéma, l’écriture d’un film prend deux piges. Après t’as le casting, repérage, tournage, montage, la promo... C’est tout un taff de malade !

Et en terme de jeu, c’est pareil ? 

En soit, il n'y a pas grand chose qui change. Ce qu’on doit faire c’est la même chose. C’est pour ça que je dis souvent que le cinéma français se passe trop souvent des Youtubeurs qui sont très talentueux. Je vais pas les citer parce que y’en a au moins 100 qui auraient largement leur place au cinéma. C’est juste que, malheureusement, ils ne nous font pas trop confiance les gens … Je sais pas trop… En tout cas c’est un truc que je constate. Il y a des films de youtubeurs qui n'ont pas été des erreurs du tout d’ailleurs ! 

Hakim Jemili et Michel Blanc
Hakim Jemili et Michel Blanc

T’es vachement présent sur Instagram, comme beaucoup d’autres humoristes. On a l’impression que c’est un peu le nouveau réseau pour faire des sketchs ?

Instagram c’est génial ! T’as une idée, tu l’écris, tu la joues et tu la publies. C’est tout de suite, c’est extraordinaire ! Mais Instagram c’est devenu le réseau de tout le monde, des musiciens des rappeurs… Tout le monde l’utilise. 

Y’a plus de liberté que sur Youtube ?

Ce sont deux choses différentes car sur Youtube faut être beaucoup plus carré que sur Instagram. Sur Insta, tu peux te permettre de la spontanéité, de faire les trucs un peu à l’arrache alors que sur Youtube les gens sont plus demandeur de qualité. De toute façon pour moi Youtube c’est le truc le plus extraordinaire de ces 15 dernières années. 

T’es pré-sélectionné aux Césars, dans la catégorie meilleur espoir masculin, tu t’y attendais ?

Absolument pas ! Je suis super heureux. En plus c’est Michel Blanc qui me l’a annoncé. On était en pleine promo du film, j’étais en train de faire une séance photo éclatée et on m’a sorti en mode “vite viens il se passe quelque chose.” Je me dis merde, il y a un truc annulé ou Michel s’est blessé… Et en fait pas du tout. Manu Payet commence à filmer et Michel arrive en me disant “Je suis ravi de te dire que t’es pré-selectionné aux Césars”. Truc de ouf. Surtout que c’est mon premier film ! 

On va te retrouver au casting de la nouvelle série de Frank Gastambide “Validée” sur le rap français, qui sort en 2020 sur Canal +. Tu peux nous teaser un peu ? 

Ouais je vais spoiler un peu ! Déjà la série est tournée c’est bon, les 10 épisodes sont prêts, montés, ils sont incroyables. Et moi je joue un méchant, pas du tout drôle. Au départ c’était un peu dur à jouer, et pour me diriger Frank me répétait une phrase “Hakim t’es un fils de pute ! du coup je devais jouer un FDP. Mais l’ambiance était trop cool, on a tourné en famille en fait ! De toute façon, j’ai eu trop de chance cette année. J’ai fait que des tournages en famille puisque j’ai aussi joué dans le film de Mouloud Achour. Je n’ai pas pris beaucoup de risques, mais en même temps c’est ce qu’on m’a proposé !  

Docteur ? - En salles le mercredi 11 décembre 2019.