MENU
Accueil
"Godzilla" : les salles de cinéma vont frémir avec son retour !
Écouter le direct

"Godzilla" : les salles de cinéma vont frémir avec son retour !

Le monstre le plus célèbre de la pop culture est de retour au cinéma dans "Godzilla II : le roi des monstres".

Godzilla, le monstre mi dinosaure, mi baleine, mi singe est de retour... C'est le 33e film avec Godzilla en tête d'affiche. À l'origine, Godzilla vient du Japon où il a été créé il y a 65 ans. Là bas, c’est un mythe absolu : il est le héros de plusieurs dizaines de films, mangas, animés ou séries télé. En France, il est surtout connu pour ses remakes américains, dont celui sorti en 1998, et surtout le dernier en date sorti en 2014 avec Gareth Edwards à la réalisation et Bryan Cranston aka Walter White en tête d’affiche. Résultat énorme carton au box office avec plus de 500 millions de dollars de recettes dans le monde. 

Dans cette suite pas de Walter White, seul l’acteur Ken Watanabe qui était présent dans le premier est de retour. Et cette fois ci, la star de Godzilla c'est Millie Bobby Brown alias Eleven dans Stranger Things, à 15 ans c’est son premier film en tant qu’actrice principale.

Les premières critiques sont dithyrambiques. Les médias parlent d'un film "jouissif", "dément", "épique", "ultra spectaculaire", avec des effets spéciaux de ouf. Sachant que le budget du film s’élève quand même à 180 millions de dollars. 

Godzilla, plus qu'un monstre

Un monstre oui, mais c’est aussi et surtout le miroir d’une époque. Il est né au Japon en 1954, moins de 10 ans après les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki et Godzilla, c’est tout simplement le symbole de l’arme nucléaire et surtout des dégâts dont elle est responsable. Puis Godzilla a évolué au fil du temps, passant de gentil à méchant. Et dans ce dernier film c’est justement lui qui vient sauver la planète d’un désastre écologique. Tout ça, sur fond d'images très noires avec beaucoup de brouillard, dans une ambiance très apocalyptique et bien loin de la bonne humeur à la Marvel !