MENU
Accueil
Dwayne Johnson prend une décision radicale après le drame de "Rush"
Écouter le direct
Dwayne Johnson L.A, le 03 novembre 2021 (Axelle/Bauer-Griffin)
Dwayne Johnson L.A, le 03 novembre 2021 (Axelle/Bauer-Griffin) ©Getty

Dwayne Johnson prend une décision radicale après le drame de "Rush"

Le cinéma hollywoodien reste profondément marqué par le drame qui a frappé le tournage du film "Rush", au cours duquel Halyna Hutchins, directrice de la photographie, a perdu la vie après un tir accidentel d’Alec Baldwin.

Dwayne Johnson aka The Rock, s'est engagé à ne plus utiliser de vraies armes à feu lors du tournage de ses films, après le décès de la cinéaste Halyna Hutchins, tuée par un tir accidentel de l'acteur Alec Baldwin fin octobre. 

Dwayne Johnson s'est dit "dévasté" par la nouvelle de la mort de la directrice de la photographie du tournage du western Rush. Cette tragédie va changer l'utilisation armes à feu lors de longs-métrages réalisés par sa société de production Seven Bucks Productions, a-t-il déclaré au magazine spécialisé Variety. Peut importe le coût a ajouté The Rock.

Dwayne Johnson a aussi plaidé pour la mise en place de nouveaux protocoles et de nouvelles mesures de sécurité dans l'industrie du cinéma.

C'est terrible qu'il ait fallu que cela arrive pour qu'il y ait un déclic.

"Une vie a été perdue"

À l’heure des effets spéciaux plus vrais que nature, certaines personnes ne comprennent pas le besoin de certains studios à utiliser de vraies armes à feu sur leurs productions (bien que les balles réelles soient interdites).

“Il n’y a aucune raison d’avoir des armes chargées sur un plateau. Cela devrait être interdit”, s’est insurgé Craig Zobel, réalisateur de la série Mare of Easttown.

Un changement pour l'industrie du cinéma ? 

Un projet de loi pourrait très bientôt être déposé par l’élu démocrate au Sénat de Californie Dave Cortese. 

“Il est urgent de répondre au problème des abus (du droit du travail) et aux violations de la sécurité alarmants, ayant lieu sur les plateaux de tournage, y compris des conditions à haut risque non nécessaires, comme l’usage d’armes à feu réelles”, a-t-il informé dans un communiqué. 

Certaines productions ont déjà pris les devants. C’est notamment le cas de la série policière The Rookie, qui a définitivement banni les armes réelles de son tournage au lendemain de la tragédie.