MENU
Accueil
Disney estime ses pertes à 1,4 milliards de dollars à cause du COVID-19
Écouter le direct
Parc Disney, Orlando (Roberto Machado Noa)
Parc Disney, Orlando (Roberto Machado Noa) ©Getty

Disney estime ses pertes à 1,4 milliards de dollars à cause du COVID-19

Même le géant américain n'est pas épargné par la pandémie mondiale.

Si Disney a frappé un gros coup en lançant sa plateforme de VOD Disney + cette année, ses autres domaines de prédilection sont au point morts. Films reportés, tournages décalés, et surtout tous les parcs du monde entier fermés. 

Et c'est la fermeture de ces derniers qui coute le plus cher à Disney, puisque seuls les parcs et croisières en Californie, Floride, à Paris, Shanghai et Tokyo font perdre 1 milliard de dollars à la compagnie. "Nous faisons face à des perturbations généralisées", a déclaré Bob Chapek, le patron du groupe lors d'une conférence, suite au communiqué de résultats, publié mardi 5 mai. 

Cela n'est pas prêt de s'arrêter, sachant qu'aucune date de réouverture pour les parcs n'a été annoncé, mise à part pour Shanghai Disneyland où le parc ouvrira ses portes le 11 mai. Evidemment, ça se fera avec des contraintes car le parc n'accueillera pas plus de 24 000 personnes par jour, contre 80 000 à la normal. 

Mais tout n'est pas négatif pour Disney car ses recettes trimestrielles de janvier à mars sont en hausse de 20% comparé à l'année précédente, avec en tout 18 milliards de dollars de bénéfice. La firme américaine peut aussi se réjouir de ses 54 millions d'abonnés dans le monde sur sa nouvelle plateforme Disney +. Et niveau cinéma, Disney va pouvoir se rattraper avec la sortie de ses films à venir comme Mulan ou encore Black Widow.