MENU
Accueil
"Breaking Bad" : Krysten Ritter traumatisée par la mort de son personnage
Écouter le direct
Jane, interprétée par Krysten Ritter dans "Breaking Bad" (capture d'écran)
Jane, interprétée par Krysten Ritter dans "Breaking Bad" (capture d'écran)

"Breaking Bad" : Krysten Ritter traumatisée par la mort de son personnage

Krysten Ritter, l'interprète de Jane dans la série multi-récompensée "Breaking Bad", est revenue sur la mort de son personnage. Une scène aussi traumatisante pour elle que pour le reste de l'équipe de tournage.

Spoiler Alert ! Si vous n’avez pas vu Breaking Bad vous êtes sur le point d’être spoilés. Aussi, si vous n’avez pas vu Breaking Bad, vous attendez quoi ?

Une série culte

La série sortie en 2008 est toujours une des plus cultes de l’histoire du petit écran. Cette production AMC met en scène Walter White (joué par Bryan Cranston), un professeur de chimie atteint d’un cancer, qui met ses connaissances à profit pour fabriquer de la meth. Assisté par Jesse (Aaron Paul), un de ses élèves devenu petit dealer, White crée alors un labo ambulant. Les deux collaborateurs vont enchainer les échecs et se précipitent vers une descente aux enfers incontrôlable. 

Pendant les cinq saisons, Vince Gilligan, le showrunner et réalisateur de Breaking Bad, a réussi a multiplié les scènes sombres, angoissantes et étouffantes. Tous ceux qui ont vu la série se rappellent forcément de la mort de Jane, la petite amie de Jesse. L’actrice qui endosse le rôle aussi.  

La traumatisme de la mort de Jane

[ATTENTION SPOILERS]

Krysten Ritter, aka Jane, s’est confiée sur la mort de son personnage dans l'émission américaine Couch Surfing. Si à la lecture du script l’actrice ne s’était pas rendue compte de l’intensité de la scène, elle a été traumatisée au moment de la tourner. 

"Avant le tournage, je n'avais pas vraiment conscience de la mort de Jane. Au début, en lisant le script, j'apprends qu'elle va mourir et je me dis juste : 'ok, cool, c'est rock'n'roll, c'est fun !'. Et puis on finit par filmer la scène. Et tu découvres alors ton maquillage cadavérique, que la production a construit une fausse poitrine pour qu'Aaron Paul puisse vraiment me frapper le torse. Et finalement, tu assistes à la prise où Bryan Cranston s'assoit sans bruit dans un coin de la pièce. C'était vraiment intense, et je ne l'oublierai jamais. "

Pour ceux qui ne se souviennent pas, c’est dans l’avant-dernier épisode de la saison 2 que Jane décède d’une overdose dans son lit. Elle et Jesse se sont enfermés dans une relation un peu toxique entre drogues et violences qui éloigne le jeune homme du business de meth. Un soir, alors que le couple s’est endormi, Walter s’introduit chez eux et voit Jane s’étouffer dans son vomi alors que plusieurs seringues sont éparpillées dans la chambre. Il ne lui viendra jamais en aide et la regardera mourir. 

Une mort tout autant traumatisante pour Bryan Cranston, aka Walter White, s’était déjà confié sur cette scène dans laquelle il avait l’impression de voir mourir sa fille. Il avait d’ailleurs demandé à ne pas avoir à la retourner. 

"J’ai vu le vrai visage de ma fille étouffer à mort, l'espace d'une seconde. Je le raconte encore aujourd'hui avec des sanglots dans la voix, parce qu’en tant que parent, c’est la seule chose qui me fait peur. Et quand la scène fut finie de tourner, je me suis retrouvé en pleurs."