MENU
Accueil
"Breaking Bad" : deux fins alternatives d'"El Camino" révélées
Écouter le direct
Jesse Pinkman dans "El Camino"
Jesse Pinkman dans "El Camino"

"Breaking Bad" : deux fins alternatives d'"El Camino" révélées

Le réalisateur Vince Gilligan avait pensé à deux autres fins pour son film "El Camino".

Sorti ce vendredi 11 octobre sur Netflix, le film El Camino s'est longtemps fait attendre. Après la saison 5 de Breaking Bad, Vince Gilligan, créateur de la série, ne souhaitait pas poursuivre l'histoire. Il préférait sans doute que les fans se fassent leur propre fin. Mais quelques années plus tard, changement d'état d'esprit pour le réalisateur, qui a finalement fait marche arrière en proposant El Camino au public.

Attention spoilers

Dans une nouvelle interview pour Entertainment Weekly, le réalisateur s'est confié sur d'autres fins envisagées pour Jesse Pinkman. Pour la première, il avait pensé à une fin malheureuse pour son personnage principal : Jesse se faisait attraper par la police. Il déclare : "Et s’il ne s’en était pas sorti ? Et s’il avait été arrêté par la police au coin de la rue ? J’ai commencé à imaginer cette histoire sous la forme d’un film, mais heureusement des gens intelligents m’ont empêché de le faire. Ma copine Holly Rice m’a dit "Tu ne peux pas faire arrêter Jesse Pinkman. Tu ne peux pas suivre cette direction."

Avant d'en dire plus : "Il allait s’agir d’une jeune femme qui avait besoin d’aide. Il se cachait à la frontière canadienne et cette femme travaillait dans un motel où elle faisait le ménage. Il essaie de la sauver, tout en sachant qu’il va se faire prendre. La dernière scène l’aurait montré dans une cellule, pour la première fois du film, en paix avec lui-même."

La deuxième fin ressemble davantage a celle qui a été retenue pour la version finale du long-métrage. Seule une chose change, la lettre de Jesse adressée à Brock devait être révélée avec une voix off. Comme l'explique Premiere, Aaron Paul a déclaré en interview :  "[Vince Gilligan] a écrit cette lettre, puis le script. Dans la version originale du script, c'était d'ailleurs ainsi que se terminait le film, sur la voix off de la lettre... Mais cela a été tristement coupé." Concernant le contenu de cette fameuse lettre, Aaron Paul la décrit comme la lettre la plus honnête, la plus belle et la plus attentionnée que l'on puisse imaginer. "En fait, il parle avec son cœur et lui dit qu'il est désolé."