MENU
Accueil
"The Boys" : une saison 2 toujours aussi démente
Écouter le direct
The Boys saison 2
The Boys saison 2

"The Boys" : une saison 2 toujours aussi démente

Les trois premiers épisodes sont disponibles aujourd'hui sur Amazon Prime Video.

C'est la série de l'année dernière que personne n'avait vu venir : The Boys, un concentré d’hémoglobine avec super héros totalement psycho et une tonne de baston. Et si la première saison a cartonné un peu par hasard grâce aux supers critiques et au bouche à oreille, la saison deux est super attendue par les fans.

Pour rappel, la série se passe aux Etats Unis où les super héros sont les superstars de la Nation, en mode campagne de pub, objet dérivés et surtout avec des hordes de fan. Sur le papier, on pense tout de suite à la franchise des Avengers avec ses Captain America et autre Iron Man, mais les deux n'ont absolument aucun rapport. The Boys ose justement prendre tout le contre pied des super héros lisses et bien pensants de Marvel en mettant en scène des personnages malsains, violents, et parfois totalement psychopathes. En fait dans The Boys ce sont les super héros qui sont les méchants, et une bande de looser totalement barrée va essayer de les exposer au monde entier. 

La deuxième saison est la suite directe de la première en s'ouvrant quelques jours après une fin qui nous avait laissé sur pas mal de cliffhanger. Pour le moment, les trois premiers épisodes ne déçoivent pas et The Boys retrouve sa recette qui marche avec beaucoup de violence, du sarcasme, et surtout de l'immoralité poussée à l'extrême. C’est ce ton qui en a fait son succès car The Boys ne fait pas dans la dentelle, bien au contraire, et cette deuxième saison le prouve encore. La série s'attaque aussi à des thèmes dans l'actualité comme #Metoo, Trump, les émeutes, la corruption des médias ou encore l'Amérique de Trump... Tout ça porté par des personnages très bien écrits et interprétés comme le Superman totalement psychopathe Le Protecteur (Antony Starr, dément dans le rôle), le héro qui a soif de revanche Hughie (Jack Quaid) ou encore The Butcher (Karl Urban), un caïd sans cœur qu'on adore détester. 

Dans The Boys, le but n'est pas du tout d'idéaliser des personnages, d'ailleurs il y en a peu des vraiment "gentils". Et la force de cette deuxième saison réside dans deux super héroïnes. On connaissait déjà le personnage de Starlight (Erin Moriarty), toute frêle et abusée par ses collègues males dans la première saison. Sauf que ça c'est fini, on découvre une nouvelle Starlight  qui s’émancipe totalement, manipule son monde pour dénoncer les crimes des "Seven". Et la série accueille aussi une nouvelle qui s'appelle Stormfront, interprétée par Aya Cash (You're The Worst). Grande gueule, influenceuse sur les réseaux sociaux, elle devient la vraie star de leur bande et balaie tous ses collègues masculins sur son passage. Elle va devenir la rivale préférée de Le Protecteur, et pour une fois qu'il trouve quelqu'un d'autant ravagé que lui, ça fait plaisir. 

Aucun doute que cette saison va ravir les fans, et Amazon mise d'ailleurs dessus. Ça contraste bien avec la première saison, qui n'avait eu que très peu de promo de la part de la plateforme. Au final, elle a été un vrai succès dans le monde, la preuve elle a déjà été renouvelée pour une troisième saison avant même la diffusion de la deuxième.