MENU
Accueil
"Black Widow" : Scarlett Johansson porte plainte contre Disney
Écouter le direct
Scarlett Johansson attaque Disney en justice - Capture Black Widow /photo promotionnelle
Scarlett Johansson attaque Disney en justice - Capture Black Widow /photo promotionnelle

"Black Widow" : Scarlett Johansson porte plainte contre Disney

Scarlett Johansson qui campe Natasha Romanoff alias "Black Widow" a décidé de se frotter au mastodonte hollywoodien : Disney.

Scarlett Johansson ne joue pas que des rôles de femmes Bad Ass, elle sait ce qu'elle veut dans la vie ! Et elle s'apprête à se lancer dans un procès retentissant_,_qui pourrait bien changer la donne. L'actrice a déposé plainte devant la Cour supérieure du comté de Los Angeles, contre Disney. Le fruit de la discorde : le streaming. En effet, Scarlett reproche à Disney d'avoir sorti simultanément le film Marvel en salles et sur Disney+ aux États-Unis, ce qui constitue une rupture de son contrat.

Selon la plainte déposée, Scarlett Johansson, pour protéger ses intérêts financiers, a obtenu de Marvel la promesse que la sortie du film se fasse "en salle", ce qui implique l'absence du film sur la plateforme Disney+.

En effet, aux États-Unis, une partie de l’argent touchée par les actrices et les acteurs est calculée en fonction des résultats du film au box-office. Ainsi, Scarlett Johansson a le droit à un pourcentage des recettes récoltées par le film "Black Widow". Selon une source, Disney aurait fait perdre prés de 50 millions de dollars à Scarlett. 

Disney riposte via un communiqué

Via un communiqué, le staff de Disney déclare : 

"__Cette plainte n’est pas du tout fondée. Cette action en justice est particulièrement triste et alarmante par son manque de considération pour les effets horribles et prolongés de la pandémie de Covid-19."

Non seulement, selon Disney, l'actrice ne prend aucunement en compte les effets dévastateurs de la pandémie sur l'industrie du cinéma, mais un compromis financier lui aurait été proposé, ce qu'elle aurait acceptée :

"__Disney a pleinement respecté le contrat de Mme Johansson et, de plus, la sortie de Black Widow sur Disney+ en Premier Access a considérablement amélioré sa capacité à gagner une compensation supplémentaire en plus des 20 millions de dollars qu'elle a reçus à ce jour"

L’avocat de Scarlett Johansson, John Berlinski, a précisé dans un communiqué à l’AFP :

"Ce n’est un secret pour personne que Disney sort des films comme 'Black Widow' directement sur Disney+ pour attirer plus d’abonnés et, ainsi, faire grimper le cours de l’action de l’entreprise – et invoque le Covid-19 comme prétexte"

Affaire à suivre au pays merveilleux des super-héros et des avocats... En France, le film est uniquement disponible en salles, depuis le 7 juillet.