MENU
Accueil
Alec Baldwin assure n’avoir jamais pressé la détente
Écouter le direct
Alec Baldwin sur le tournage du film "Rust" (MEGA) ©Getty
Alec Baldwin sur le tournage du film "Rust" (MEGA) ©Getty

Alec Baldwin assure n’avoir jamais pressé la détente

Alec Baldwin déclare ne pas avoir appuyé sur la détente.

Alec Baldwin s'est exprimé pour la première fois depuis la fusillade dans une interview, un moment très émouvant pour l'acteur qui reviens sur le tragique évènement.

"Je ne pointerais jamais une arme à feu sur quelqu'un."

Alec Baldwin s'est effondré en larmes lors de cette première interview depuis la mort accidentelle d'Halyna Hutchins sur le plateau de Rust, déclarant qu'"elle était aimée de tous".

L'acteur, âgé de 63 ans, a accidentellement tiré sur Halyna Hutchins et l'a tuée alors qu'il pensait posséder un faux pistolet, lors du tournage d'un western au Nouveau-Mexique. Dans un extrait partagé sur Twitter, Baldwin a parlé de Halyna Hutchins : "C'était quelqu'un qui était aimé par tous ceux qui ont travaillé avec elle, apprécié par tous ceux avec qui elle a travaillé et admiré [...] Même maintenant, j'ai du mal à y croire, ça ne me semble pas réel".

Dans l'interview exclusive, Stephanopoulos a demandé : "Ce n'était pas dans le scénario que la gâchette devait être pressée ?". Baldwin a répondu : "Eh bien la gâchette n'a pas été pressée, je n'ai pas pressé la gâchette... Non, non, non, non, non, je ne pointerais jamais une arme à feu sur quelqu'un." Et à la question "comment une vraie balle est-elle arrivée sur ce plateau ?", l'acteur a répondu : "Je n'en ai aucune idée, quelqu'un a mis une balle réelle dans une arme, une balle qui n'était même pas censée être sur la propriété".

L’enquête de police se poursuit et des poursuites pénales ne sont pas exclues. Alec Baldwin est visé, en tant que producteur du film Rust, par deux plaintes au civil de techniciens travaillant sur le film et s’attend à ce que l’époux d’Halyna Hutchins en fasse autant. L’un des fournisseurs des munitions employées sur le tournage de Rust, Seth Kenney, a indiqué qu’il avait potentiellement vendu à l’équipe du film des munitions assemblées artisanalement dont le logo correspond à celui figurant sur la cartouche mortelle.