MENU
Accueil
Weed : des universités développent des cursus sur le cannabis aux États-Unis
Écouter le direct
Weed ©Getty

Weed : des universités développent des cursus sur le cannabis aux États-Unis

De plus en plus d'universités américaines souhaitent intégrer des cursus diplômants en lien avec le cannabis.

Le cannabis est un sujet très discuté et tous les pays n'adoptent pas la même législation quant à son utilisation, sa culture et sa consommation. Aux États-Unis, même son de cloche puisque certains États comme la Californie autorisent l'usage du cannabis à usage récréatif tandis que d'autres États tolèrent seulement l'usage thérapeutique ou l'interdisent complètement.

Un secteur en plein développement

C'est dans ce contexte que des cursus universitaires spécialisés dans le cannabis émergent dans le pays. Selon AP, l'agence de presse américaine, de plus en plus de diplômes spécialisés dans la culture, la recherche, l'analyse et la vente de weed font leur place dans l'enseignement supérieur. D'après Arcview Market Research, site spécialisé dans l'analyse du marché du cannabis, le marché de la verte représentera plus de 467 000 emplois aux États-Unis en 2022.

Un cursus plus sérieux qu'on ne le pense

À titre d'exemple, la Northern Michigan University a déjà attiré 300 étudiants de 48 États différents, preuve du succès de la nouvelle formation dispensée. Brandon Canfield, l'un des professeurs de chimie de l'université, a déclaré au média américain :

Les étudiants vont apprendre à mesurer et extraire les composants médicinaux des plantes.

En d'autres termes, ils ne feront pas pousser de la Marie-Jeanne pour le plaisir mais les futurs diplômés deviendront des véritables analystes de laboratoire. La Minot State University du Dakota du Nord prend la même direction également puisqu'elle entend dispenser des cursus similaires, témoignant du développement rapide du secteur.

Rappelons qu'à l'heure actuelle, 33 États légalisent le cannabis à usage thérapeutique et 10 États à usage récréatif. En parallèle, le cannabis demeure toujours illégal à échelle fédérale.

Nul doute qu'avec cet essor, Snoop Dogg souhaite retrouver les bancs de l'école incessamment sous peu !