MENU
Accueil
Vols pour l’espace : des billets sont déjà en vente à partir de 225 000 euros
Écouter le direct
Vers l'infini et au delà...
Vers l'infini et au delà...

Vols pour l’espace : des billets sont déjà en vente à partir de 225 000 euros

Le tourisme spatial s'accélère, Virgin Galactic promet un vol toutes les 32 heures d'ici 2023, 600 personnes sont déjà inscrites pour un premier vol en 2020.

Richard Branson veut nous envoyer dans la lune, du moins, à proximité. Sa compagnie Virgin Galactic est spécialisée dans le tourisme spatial, car après des années de développement, retardé par un accident mortel en 2014 et une levée de fond de prés de 800 millions, Virgin Galactic a créé un vaisseau spatial et a franchi la frontière de l'espace deux fois, le directeur général George Whitesides s'en réjouit.

Aujourd'hui était une grande journée. C'est extraordinairement satisfaisant de voir toutes les pièces se mettre en place, les dernières retouches, le véhicule, le staff, l'endroit... et les clients.

Eh oui car sur la liste d'appel, déjà 600 noms y figurent - dont des célébrités comme l'acteur Ashton Kutcher - ils ont réservé leur billet, pour la modique somme de … 226 148 euros et un premier voyage est envisagé dès le mois de juin 2020, ils embarquerontpour 90 minutes de vol et pourront observer la courbure de la terre et découvriront les effets de l'apesanteur pendant quelques minutes.

Virgin Galactic n'est pas la seule compagnie dans le starting-blocks pour compter dans le "space-game", Blue Origin, l'entreprise spatiale de Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, a aussi la tête tournée vers les étoiles, ainsi que le projet d'Elon Musk : SpaceX.
L'idée est de monter en puissance, avec 16 vols en 2020, 270 en 2023 grâce à cinq navettes. Cette année-là, quelque 1500 personnes pourront faire le voyage. Selon Virgin Galactic, les revenus issus de ces vols commerciaux devraient passer de 31 millions de dollars l'an prochain à 570 millions de dollars d'ici 2023. 

Pour le moment tout cela reste du prévisionnel mais il est évident que l'espace reste un enjeu économique de taille, la guerre des étoiles a débuté...