MENU
Accueil
Une pompière licenciée car jugée trop sexy
Écouter le direct
Capture Insta Presley Pritchard
Capture Insta Presley Pritchard

Une pompière licenciée car jugée trop sexy

Presley Pritchard a déposé une plainte contre la caserne d'Evergreen dans le Colorado, elle vient d'être licenciée car son employeur a jugé ses photos sur Insta inappropriées.

Presley Pritchard est une femme qui a embrassé la carrière de pompier, elle est jeune, mère de famille, et aussi influenceuse. Elle tient un compte Instagram sur le fitness suivi par 183K abonnés, on peut la voir s’entraîner. Presley passe le plus clair de son temps dans les salles de sport, au fil de ses photos on peut voir son évolution physique.

Après ses deux grossesses, elle a décidé de se reprendre en main et d'adopter une vie saine, rythmée par ses entraînements, et ça paye ! Les marques font appel à elle pour placer leurs produits. Sauf que son employeur lui a spécifié son mécontentement concernant ses publications, qu'il juge inappropriées et pouvant porter préjudice au service : 

Presley doit se justifier : "J'utilise mon compte de fitness sur Instagram comme un moyen de présenter un mode de vie sain, facile à comprendre et à suivre pour les autres, et, je l'espère, les inspirer à apporter des changements sains et bénéfiques dans leur vie."

Puis elle a enfoncé le clou :

Nous sommes en 2018 et les femmes peuvent faire ce qu'elles veulent maintenant.

Son employeur a décidé de la licencier car Presley porte son uniforme sur certaines photos, la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle était devenue trop floue. Elle a porté plainte, car elle accuse son employeur d’avoir procédé à un licenciement abusif. 

Presley juge cette décision sexiste et infondée. Très régulièrement, elle fait l'objet de réflexions sur les tenues qu'elle porte sur son compte. Ses collègues masculins n'ont jamais été inquiétés pour leurs photos Instagram, pourtant, eux aussi postent des photos d'eux topless .. Presley s'est confié à Vice : “C’était quotidien. C’était comme marcher sur des œufs (...) C’est très hypocrite. C’est nul. Les calendriers de pompiers sexy sont monnaie courante mais si c’était des femmes, tout le monde les traiteraient de salope. Pour les mecs, c’est normal”.

Dans son dernier post, elle revendique son engagement pour la cause des femmes :

"Depuis que j'ai commencé ma page, j'ai toujours défendu l'autonomisation des femmes, ce qui est une raison énorme pour laquelle, lorsque j'ai lancé mes vêtements, j'ai choisi les chemises pour dire "Firefight Like a Girl". ("Combattre le feu comme une fille"), c'est une déclaration. En tant que mère de deux petites filles et amie de tant de femmes étonnantes qui ont aussi des petites filles, je veux qu'elles et d'autres sachent que ce n'est pas parce que vous êtes une femme que vous valez moins que les autres ou que votre voix ne peut pas être entendue. CONNAÎTRE VOTRE POUVOIR. CONNAÎTRE VOTRE VALEUR."