MENU
Accueil
Un député saisit la justice après la vidéo polémique sur les vaccins en Afrique
Écouter le direct
M'jid El GUERRAB - Martin BUREAU / AFP
M'jid El GUERRAB - Martin BUREAU / AFP ©AFP

Un député saisit la justice après la vidéo polémique sur les vaccins en Afrique

Le député, M'jid El Guerrab, a saisi le Procureur de la République suite à l'évocation de tester les vaccins contre le coronavirus en Afrique

Cette séquence a choquée, et pour cause, SOS Racisme a saisi le CSA et de très nombreuses personnalités ont fait entendre leur indignation sur les réseaux et aussi auprès du Procureur de la République, comme M'jid El Guerrab. 

Député dans la neuvième circonscription des Français établis hors de France, sous l'étiquette Union des démocrates, radicaux et libéraux, il a saisi la justice pour ces propos qu'ilconsidère : "À la fois injurieux et discriminatoires, et caractérisent donc deux délits à caractère racial comme ceux prévus par la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse."

Il s'agit ici d'une séquence, diffusée sur la chaîne LCI. Camille Locht, directeur de recherche à l'Inserm à Lille, était interrogé sur des recherches menées autour du vaccin BCG contre le covid-19, quand Jean-Paul Mira, chef de service à l’hôpital Cochin de Paris, a proposé de tester les vaccins contre le coronavirus en Afrique.

L'élu a été interpellé par le fait que de tels propos soient tenus sur une chaîne de télévision nationale, si ces propos sont jugés racistes et inappropriés, ils doivent être condamnés. C'est pour cela que M. El Guerrab et une trentaine de députés pour la plupart LREM ont envoyé une lettre ouverte à  Camille Locht et Jean-Paul Mira.