MENU
Accueil
Super chelou : Frank Ocean se balade avec un bébé robot vert au Met Gala
Écouter le direct
Frank Ocean au Met Gala 2021 avec un bébé robot - John Shearer/WireImage
Frank Ocean au Met Gala 2021 avec un bébé robot - John Shearer/WireImage ©Getty

Super chelou : Frank Ocean se balade avec un bébé robot vert au Met Gala

Improbable mais vrai, l'artiste américain a fait son apparition au fameux gala new-yorkais avec un faux bébé vert à la main.

Lundi 13 septembre, c’était le Met Gala 2021, et comme on sait que les stars aiment de plus en plus miser sur les accessoires pour se faire remarquer au Met Gala, on avait hâte de voir leurs outfits. Mais les célébrités peuvent ranger leurs bijoux hors-de-prix : Frank Ocean a tout simplement plié le game en se ramenant avec un bébé robot vert dans les bras. 

Un accessoire inattendu 

Comme tous les ans, la crème des stars américaines s'est retrouvée à Manhattan pour l’événement le plus chic de la pop culture. Si on commençait à avoir l’habitude d’y voir des tenues parfois plus déjantées que fashion, les looks de cette année ne nous ont pas laissés en reste. À commencer par celui de Frank Ocean, qui est carrément venu au gala avec un bébé robot.

Le bébé est hyperréaliste, si on oublie le fait qu’il est vert et qu’il a un grillz sur les dents. Chouchouté par son papa musicien, il remuait et clignait des yeux, plus vrai que nature. Frank Ocean a d’ailleurs joué à s’occuper de son petit monstre toute la soirée, le chouchoutant comme si c’était réellement son enfant. Et à un journaliste qui se préoccupait de la santé de son enfant en plastique, Frank Ocean a simplement répondu : "il est sous le choc, je suis sous le choc", sans sortir du personnage.

À part cette petite touche improbable – dont on se souviendra - le musicien a choisi Prada pour l’habiller sobrement de noir, et porte une casquette sur laquelle on voit le mot "dreamcore", pour faire référence à l’esthétique sombre du même nom qui circule sur TikTok. 

Pour Frank Ocean, c'était sans doute l'occasion de nous rappeler qu’il existe et se faire remarquer par les médias du monde entier, cinq ans après la sortie de son dernier album.