MENU
Accueil
Rihanna : la polémique autour de son défilé Savage X Fenty continue
Écouter le direct
Rihanna ( James Devaney )
Rihanna ( James Devaney ) ©Getty

Rihanna : la polémique autour de son défilé Savage X Fenty continue

La polémique suscitée autour du dernier défilé de Rihanna pour Savage X Fenty continue de faire débat sur Twitter.

Depuis la diffusion de son second défilé pour sa marque de lingerie Savage X Fenty, la chanteuse et femme d'affaires Rihanna continue de faire parler d'elle. 

Seulement, en dehors des réactions d'encensement quant à son travail et la qualité de son défilé, une polémique fait actuellement débat depuis ce weekend du 3 octobre sur Twitter. En effet, un extrait du défilé a particulièrement choqué les internautes et plus précisément la communauté musulmane qui se dit offensée et accuse Rihanna de blasphème. La raison de cette colère concerne la musique de cet extrait qui serait un remix d'un hadith islamique (une communication orale du prophète Mohammed). Les réactions, toujours aussi vives continuent d'alimenter le débat, certains appellent à la tolérance quand d'autres appellent au boycott de la chanteuse. 

Cette fois-ci, c'est l'artiste derrière la composition de la chanson qui fait débat qui est mise en cause par les internautes et donc contrainte à s'exprimer sur le sujet : il s'agit de la DJ et productrice londonienne Coucou Chloé. L'artiste reconnait son manque de recherche de fond sur les extraits qu'elle a utilisé pour créer ce remix et remercie les personnes qui l'ont avertie et permis de s'éduquer sur son erreur. 

Quand TPMP s'en mêle 

La polémique aurait pu prendre fin sur cette note de repenti, mais c'était sans compter sur l’émission Touche Pas à Mon Poste (TPMP) qui a également rebondi sur le débat. Et c'est une chroniqueuse en particulier , Meriem Debbagh qui a ravivé le débat par ses propos tranchés. 

Invitée à donner son avis sur le défilé de Rihanna, et la séquence vidéo qui a interpellé la communauté musulmane, la jeune femme n'a pas mâché ses mots : "Son défilé c'est de la m*rde" "J'ai limite envie de la tuer" convaincue de la pleine responsabilité de Rihanna dans cette affaire. Recadrée depuis par le présentateur Cyril Hanouna, la chroniqueuse est accusée de tenir des propos disproportionnés et de détourner le débat dans le mauvais sens. Le CSA a depuis été interpellé par plusieurs internautes.