MENU
Accueil
Nicki Minaj : la maison blanche répond à ses propos antivax
Écouter le direct
Nicki Minaj - Billboards Awards 2019 (Rich Fury)
Nicki Minaj - Billboards Awards 2019 (Rich Fury) ©AFP

Nicki Minaj : la maison blanche répond à ses propos antivax

Suite aux propos antivax prononcés par Nicki Minaj, la Maison Blanche a contacté la rappeuse.

Lundi 13 septembre, le Met Gala a eu lieu au centre de Manhattan, et une absente s'est particulièrement fait remarquer : Nicki Minaj, qui a refusé de répondre à l'invitation d'Ana Wintour car elle ne voulait pas se faire vacciner. 

Si, dans un premier temps, la rappeuse s'est contentée de partager un choix personnel, le débat a vite glissé : en effet, pour appuyer ses propos et expliquer ses suspicions face au vaccin, Nicki Minaj a commencé à raconter une anecdote personnelle, peu crédible et assez loufoque.

Une anecdote qui a rapidement dérapé

"Mon cousin à Trinidad ne veut pas se faire vacciner parce que son ami l'a fait et est devenu impuissant. Ses testicules ont gonflé", twitte la rappeuse. Un récit qui pourrait faire rire tant il est anecdotique, mais qui a été repris très sérieusement par les antivax. Très vite, l'affaire a enflé dans les médias jusqu'à arriver aux oreilles des politiques.

Le "testicule gate", comme l'ont renommé les médias, a atteint son paroxysme lorsque Boris Johnson, Premier ministre britannique, a décidé de s'exprimer sur les propos hasardeux de la rappeuse, leur donnant une importance qu'ils ne méritaient sans doute pas. 

Devant l'ampleur de la polémique, la Maison Blanche a décidé d'intervenir. Un proche du gouvernement a ainsi annoncé avoir proposé à Nicki Minaj d'échanger avec un de leurs médecins. 

Comme nous l'avons fait avec d'autres, nous avons offert un échange téléphonique à Nicki Minaj avec l'un de nos médecins pour répondre à ses questions à propos de la sécurité et l'efficacité du vaccin.

Pas de nouvelle de Nicki Minaj pour l'instant, mais on sait que les débats entre médecins pro-vaccins et antivax ne mènent souvent à rien. A voir donc si la rappeuse revient sur ses propos, mais cela semble peu probable.