MENU
Accueil
Metro Boomin défend Young Thug et Gunna : "YSL n'est pas un gang"
Écouter le direct
Gunna, Young Thug et Metro Boomin (photo : Paras Griffin)
Gunna, Young Thug et Metro Boomin (photo : Paras Griffin) ©Getty

Metro Boomin défend Young Thug et Gunna : "YSL n'est pas un gang"

Metro Boomin s'est exprimé à propos des accusations contre Young Thug et Gunna.

Récemment arrêtés et inculpés pour avoir tenté de violer la loi R.I.C.O (Racketeer Influenced Corrupt Organizations, Young Thug et Gunna ont reçu soutien de Metro Boomin.

"Le coeur de Thug est grand"

Ce lundi 9 mai, Young Thug, Gunna et 26 autres personnes du collectif et label YSL (Young Slime Life), ont été arrêtés par le FBI qui a porté contre eux pas moins de 56 chefs d'accusations violant la loi R.I.C.O, dont "meurtre, vol à main armée et participation à des activités criminelles de gangs de rue".

Si cette affaire en amuse certains, notamment 6ix9ine qui ne s'est pas gêné pour troller Young Thug, elle en révolte d'autres qui voient dans cette procédure, d'autres intérêts. En effet, le producteur d'Atlanta, Metro Boomin, qui a très fréquemment travaillé avec les deux rappeurs, a tenu à s'exprimer dans une série de tweets pour défendre ses amis.

Réfutant les accusations des autorités fédérales qui affirment que le label YSL Records est une organisation criminelle (et qui utilisent les paroles des morceaux des rappeurs comme preuve), Metro Boomin a déclaré : "Utiliser des paroles de chansons pour inculper des n***** est une blague. Ce sont les mêmes paroles qui ont rapporté des milliards à ces entreprises au cours de la dernière décennie. J'attends maintenant de voir qui va intervenir et utiliser ces mêmes ressources maintenant que la pièce a tourné…"

"YSL n'est pas un gang et n'a jamais été un imbécile de gang, YSL est une LLC enregistrée et a fourni d'innombrables emplois et opportunités aux noirs défavorisés et à tout le monde parce que le cœur de Thug est grand."

Pour lui, tout cela ne relève que de la peur des autorités face à l'influence des leaders noirs qui émergent et que les autorités tentent de limiter "J'ai vu en personne des milliers de noirs et la vie de leurs familles s'améliorer au cours des 10 dernières années maintenant ils essaient de couper la tête du serpent parce qu'ils voient à quel point il grossit chaque année. Ils sont terrifiés à chaque fois qu'un leader noir emblématique émerge avec autant d'influence, de respect, de pouvoir et d'attrait, alors ils balancent des accusations de merdes pour l'enfermer et ralentir le mouvement. Regardez l'histoire américaine, c'est un modèle depuis plus de 100 années."

Reste à voir comment se prononcera la justice dans les semaines à venir. Pour le moment, le collectif d'Atlanta est toujours enfermé à la prison du comté de Fulton et se sont vus refuser la caution.