MENU
Accueil
Le NY Times publie une série de clichés sur le monde en confinement
Écouter le direct
Caracas Jour 2 de la quarantaine nationale du Venezuela (Adriana Loureiro Fernandez pour le New York Times)
Caracas Jour 2 de la quarantaine nationale du Venezuela (Adriana Loureiro Fernandez pour le New York Times)

Le NY Times publie une série de clichés sur le monde en confinement

Des clichés pris à travers le monde dévoilent des lieux emblématiques vides, et sublimes. Découvrez le reportage photo du New York Times publié pendant cette crise sanitaire.

C'est dans le New York Times que l'on a pu découvrir une publication révélant des clichés pour le moins choquants. Alors que le monde traverse une crise sanitaire notoire, la population est confinée et les rues se vident. Une équipe de photographes professionnels a pris des photos de lieux emblématiques dans plusieurs endroits, plusieurs villes, dépourvus de fréquentation.  

On peut voir la place de la Concorde de Paris totalement vide, une façade d'immeuble avec toutes les fenêtres éclairées à Sao Paulo, Times Square à New York qui d'habitude est envahi de touristes, noir de monde... Le métro vide à Munich, les marches de l'opéra de Sydney sans visiteurs, un restaurant à Pékin sans clients, Las Ramblas à Barcelone, la plage de Santa Monica à Los Angeles dépeuplée, Milan bien sûr, livrée à elle-même...

"Le vide prolifère comme le virus". Ces photographies marquent un événement historique. Des espaces publics autrefois très fréquentés sont dénués de personnes, pour le bien la santé publique. Mais comme le dit l'auteur du papier Michael Kimmelman, "la beauté nécessite une interaction humaine." 

L'Opéra de Sydney, Australie (Matthew Abbott pour le New York Times)
L'Opéra de Sydney, Australie (Matthew Abbott pour le New York Times)
Las Ramblas à Barcelone (Maria Contreras Coll pour le New York Times)
Las Ramblas à Barcelone (Maria Contreras Coll pour le New York Times)
Plage de Santa Monica à Los Angeles (Philip Cheung pour le New York Times)
Plage de Santa Monica à Los Angeles (Philip Cheung pour le New York Times)

Pour regarder l'intégralité des sublimes photos, ça se passe par ici !