MENU
Accueil
Le créateur de "Homeland" effrayé par Daesh
Écouter le direct
Le créateur de "Homeland" effrayé par Daesh
Le créateur de "Homeland" effrayé par Daesh ©Radio France

Le créateur de "Homeland" effrayé par Daesh

Alex Gansa, le showrunner de la série à succès, a ordonné à son équipe de scénariste de ne pas utiliser les terroristes de l'Etat Islamique dans l'intrigue des prochaines aventures de Claire Danes. Il ne veut pas risquer de les humaniser.

"Ils sont sans doute trop maléfiques pour qu'on se permette d'en faire des personnages de série télé." Alex Gansa  est un spécialiste des intrigues autour du terrorisme. Avec à son actif deux saisons (et un téléfilm) de 24h chrono, enchaînées avec quatre années passées sur Homeland  (il attaque en ce moment) la cinquième, sans parler de son expérience sur X-Files , il a imaginé des extrêmistes islamistes, des mercenaires d'Afrique noire, des barbares à la tête de la Russie. Mais il ne pensait pas que la réalité dépasserait ses fictions.

Si vous regardez Abu Nazir, Nicholas Brody ou Haqqani [NDLR : les principaux terroristes avérés ou supposés des précédentes saisons], nous avons fait un effort considérable pour que leurs points de vue soient compréhensibles par le public. C'est très compliqué avec Daesh car ce qu'ils font paraît tellement moyenâgeux, tellement horrible, que je ne veux pas relayer ça.

Il termine en expliquant que créer un personnage de cette organisation terroriste qui puisse être sympathique serait selon lui une immense gageure, et que l'idée-même de tenter l'expérience le met très mal à l'aise.

Attention spoilers sur la 5e saison !

Le showrunner a profité de cette conférence pour livrer de premiers détails sur la cinquième saison qui démarrera fin septembre aux Etats-Unis (toujours sur Showtime). Le tournage se déroulera en grande partie en Europe (il espère obtenir les autorisations pour poser ses caméras à Berlin). Et Carrie Mathison ne travaillera plus pour la CIA. "On sera en Allemagne, elle brassera de la bière" , s'est amusée son interprète Claire Danes , pas clichée pour un sou.

L'intrigue du premier épisode commencera deux ans et demi après la fin de la saison 4 et ce baiser échangé entre Carrie et Peter Quinn. Aucun indice sur l'avenir du couple, ni même sur la survie de Quinn qu'on a laissé en partance pour la Syrie. "Je veux garder quelques secrets" , a répondu un Alex Gansa lapidaire sur le sujet.

Photo de couverture : photo promotionnelle de Claire Danes dans Homeland  © Showtime, 2014