MENU
Accueil
L'astronaute Mike Hughes meurt en voulant prouver que la Terre est plate
Écouter le direct
L'astronaute amateur Mike Hughes lors d'une interview.
L'astronaute amateur Mike Hughes lors d'une interview.

L'astronaute Mike Hughes meurt en voulant prouver que la Terre est plate

Mike Hughes, aussi surnommé "Mad Mike", est mort ce samedi 22 février, dans le crash de sa fusée artisanale, en Californie. Il voulait prouver que n'importe qui pouvait faire des choses extraordinaires. Mais aussi que la Terre avait "la forme d'un frisbee".

Il s'est élancé samedi 22 février à bord de sa fusée à vapeur d'eau fabriquée dans son jardin avec un de ses amis. Mike Hughes, ou "Mad Mike", avait comme objectif de s'élever à 1500 mètres de hauteur grâce à son engin artisanal. Un défi de taille, et pour cause, l'astronaute amateur avait déclaré auparavant "C’est simplement pour convaincre les gens qu’ils peuvent faire des choses extraordinaires de leur vie… Peut-être que ça inspirera d’autres que moi" au micro de Discovery Channel. Mais sa volonté allait plus loin que ça, puisqu'il avait comme objectif de prouver que la Terre avait la forme d'un frisbee, et n'était donc pas ronde. Il faisait partie de ceux qu'on appelle les platistes. Malheureusement pour l'Américain, c'était ce week-end sa dernière occasion de prouver sa théorie. C'est le média Science Channel, présent lors du drame, qui a annoncé sa mort sur Twitter.

Un crash filmé

De nombreuses personnes étaient présentes pour assister au décollage de la fusée artisanale, dans un désert à 180 km au nord de Los Angeles, notamment des médias américains. Les images du décollage, et du crash, ont donc été filmées et diffusées sur les réseaux sociaux. On y voit la fusée dans laquelle se tient Mike Hughes s'élancer laissant traîner une épaisse fumée blanche. Un parachute se déploie quasi instantanément, sans retenir la fusée pour autant puisqu'il s'en détache. Une partie de l'engin se décroche également, avant de s'écraser au sol. La fusée est quant à elle déviée, et chutera peu de temps après.  Une fin violente donc pour Mike Hughes, qui meurt à l'âge de 64 ans, en exerçant tout de même sa passion : l'astronomie. 

Un habitué des fusées artisanales

Mike Hughes n'en était pas à son coup d'essai. En mars 2018, âgé alors de 61 ans, il s'était déjà élancé à bord d'une fusée faite maison. Un parachute avait cette fois-ci amorti sa chute, mais il avait tout de même été grièvement blessé. Son but était déjà de prouver que la Terre n'était pas ronde, une quête, mais surtout une passion pour l'astronomie qui l'animait au plus profond de lui, jusqu'à en risquer sa vie à plusieurs reprises. En 2018, il était tout de même parvenu à aller à plus de 300 mètres de hauteur à l'aide sa fusée artisanale.