MENU
Accueil
Kanye West dérape sur l'esclavage et s'attire les foudres des internautes
Écouter le direct
Kanye West s'attire les foudres d'internet
Kanye West s'attire les foudres d'internet ©Radio France

Kanye West dérape sur l'esclavage et s'attire les foudres des internautes

We miss the old Kanye

Après une sévère dépression nerveuse qui lui a valu d'être hospitalisé, Kanye West  s'illustrait avec un retour remarqué sur les internets pour l'annonce de la sortie de son album et d'un projet collaboratif avec Kid Cudi . Depuis, il n'a de cesse de défendre obstinément, envers et contre tout, sa liberté de penser. C'est en partageant quotidennement ses opinions, ses états d'âme et ses nouvelles idées à coups de tweets que Kanye  est persuadé d'avoir l'étoffe d'un grand philosophe investit d'une mission providentielle.

Kanye  mène une vie de roi au côté de sa reine Kim Kardashian , mais nous ne sommes pas dans une monarchie absolue de droit divin. Nous ne pouvons résolument pas tout dire impunément dans la vie publique et dans la nouvelle sphère médiatique que sont les réseaux sociaux. Kanye  vient de susciter polémique et indignation avec une "pensée libre" offensante lors d'une interview pour TMZ , qualifiant 400 ans d'esclavage de "choix".

On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ça ressemble à un choix. Nous sommes dans une prison mentale. J’aime le mot “prison” parce qu’“esclaves” est trop lié aux Noirs.

Si un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, Yeezy  se doit alors de l'utiliser à bon escient en se souciant des conséquences éventuelles de ses paroles dans le cadre réel, et de la portée de celles-ci. C'est d'autant plus important au regard de son influence mondiale, de l'histoire de la traite des noirs, et de la triste réalité des fléaux qui rongent toujours nos sociétés contemporaines.

En ayant récemment apporté son soutien et clamé son amour pour le président Donald Trump , le rappeur soulevait déjà de nombreuses controverses et se mettait à dos beaucoup d'artistes. Avec ces déclarations, d'autres devraient suivre alors que Kanye  s'est déjà attiré les foudres des internautes.

Ces propos douteux (ou mal interprété) n'ont pas du tout plu au journaliste deTMZ, Van Lathan, qui a immédiatement et séchement repris Kanye West  :

Je ne crois pas que tu sois en train de penser quoi que ce soit. Ce que tu fais là, c'est même l'absence de pensée. Tu as le droit d'avoir ton opinion, tu as le droit de penser ce que tu veux. Mais il y a des conséquences dans le monde réel à tout ce que tu viens de dire...Pendant que tu fais de la musique, que tu es un artiste, que tu mènes la vie que tu mérites parce que tu es un génie, nous, les vrais gens, dans la société, nous devons vivre avec ces menaces contre nos vies. Nous devons faire avec la marginalisation causée par ces 400 ans d'esclavage dont tu viens de dire qu'il avait été un choix pour notre peuple. Très franchement, je suis déçu, je suis consterné et je suis incroyablement blessé par le fait que tu te sois transformé en quelque chose qui n'est plus vrai.

Devant l'ampleur de cet énième frasque, le père de North  et Chicago a tenté d'expliquer sa profonde et complexe pensée tout en dénoncant le traitement médiatique infligé, mais qu'il ne compte pas subir :

Pour bien me faire comprendre: bien sûr que je sais que les esclaves n'ont pas été enchaînés dans la cale de bateaux de leur plein gré. Ce que je veux dire, c'est que le fait d'être resté aussi longtemps dans cette position, alors même que nous avions le nombre de notre côté, signifie que nous sommes mentalement esclaves. Ils nous coupent la langue pour nous empêcher de communiquer. Je ne les laisserai pas me couper la langue. La raison pour laquelle j'ai évoqué ces 400 ans d'esclavage, c'est parce que je refuse d'être emprisonné mentalement 400 ans de plus. Nous devons pouvoir penser librement dès maintenant. Cette déclaration était un exemple de pensée libre, c'était juste une idée. Et une fois de plus, je suis attaqué parce que je propose de nouvelles idées.

Ce tollé a provoqué des réactions (défavorables) en chaîne :

+ de Kanye West sur Mouv'