MENU
Accueil
Inès Reg dépose la marque "des paillettes dans ma vie"
Écouter le direct
Le sketch d'Ines Reg qui a fait le buzz
Le sketch d'Ines Reg qui a fait le buzz

Inès Reg dépose la marque "des paillettes dans ma vie"

Découverte au Jamel Comedy Club, l’humoriste de 27 ans a posté le 21 août dernier une petite vidéo sur son compte Instagram sur le thème d’une dispute de couple. Elle a décidé de faire d’une de ses phrases cultes, une marque déposée.

La vidéo a été vue plus de 3 millions de fois sur Instagram et la phrase “C’est quand que tu vas mettre des paillettes dans ma vie Kevin ? ” est rapidement devenue culte. Face au buzz de l’expression, certaines marques ont surfé sur la tendance et l’ont intégré dans leur communication. McDonald’s, Leroy Merlin ou encore Kiabi en font partie. On peut également trouver des T-shirts avec la fameuse phrase. Par ailleurs l’expression a encore été reprise par Camille Combal et Chris Marques dans l’émission "Danse avec les stars". 

Cependant, Inès Reg n’a aucunement été consultée. Face à la multitude de reprises de l’expression de sa cliente, l’avocat de l’humoriste a, selon le quotidien Le Parisien, déposé cette phrase auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) dans le but qu’elle devienne une marque déposée.

Pour déposer une marque, c’est l’INPI qu’il faut solliciter. La marque restera protégée pendant 10 ans. Benjamin Montels, avocat en droit de la propriété intellectuelle a expliqué à Mouv' qu’il y a “tout de même une limite” au dépôt puisque “cela ne va pas empêcher quelqu’un de l’utiliser dans la vie de tous les jours ou sur un blog.

Inès Reg va uniquement pouvoir contester ceux qui reprennent sa phrase à des fins commerciales et dans la limite des “classes de produits”, soit selon les termes du dépôt qui sera signé. Benjamin Montels ajoute qu’elle aurait pu avoir recours au droit d’auteur mais que pour cela, “il faut prouver à chaque contestation en quoi cette expression est originale... ce qui est sans titre officiel et un peu moins objectif pour le coup.

Nabilla avait adopté la même stratégie en 2013, après avoir fait le buzz avec son “Allô t'es une fille t'as pas de shampoing ? C'est comme si t'es une fille t'as pas de cheveux”  qu'elle avait lancé dans l’émission Les Anges de la télé-réalité. Le “Non mais allô” est désormais une marque déposée de l’influenceuse.

Il n’y a pas qu’en France que les stars transforment des expressions en marques déposées : Taylor Swift avait déposé cinq phrases et expressions auxquelles elle est associée, notamment des paroles de ses chansons comme sa phrase This sick beat dans son single Shake It Off.