MENU
Accueil
Fake News : Non, Ronaldo ne transforme pas ses hôtels en hopitaux
Écouter le direct
Cristiano Ronaldo - Juve VS Real avril 2018 (Emilio Andreoli)
Cristiano Ronaldo - Juve VS Real avril 2018 (Emilio Andreoli) ©Getty

Fake News : Non, Ronaldo ne transforme pas ses hôtels en hopitaux

Les fausses informations se propagent encore plus vite que le virus, vous avez sûrement lu cette information concernant Ronaldo qui aurait mis ses hôtels à disposition des malades du coronavirus.

Une information concernant CR7 a été relayée des milliers de fois sur les réseaux en quelques jours : 

"__Les hôtels de Cristiano Ronaldo deviendront des hôpitaux à partir de la semaine prochaine, où les personnes atteintes de coronavirus au Portugal pourront être traitées gratuitement. Cristiano paiera les médecins et les travailleurs."

Cette information, bien que très positive et pleine d'espoir est fausse !! Tout à commencé sur les réseaux, on ne sait pas exactement qui l'a postée en premier, mais cette information a été reprise par le quotidien madrilène : Marca, qui a supprimé son article depuis. Le papier précisait même que l'attaquant de la Juventus allait également prendre en charge les salaires du  personnel soignant (médecins, infirmières…) ainsi que les coûts de  fonctionnement.

Un proche de Ronaldo s'est confié à la Gazzetta dello Sport, pour dire haut et fort qu'il s'agissait d'une "fausse information"__.

Un fact-Checking a été réalisé par le quotidien portugais : Observador, selon les données fournies par Facebook à l'Observador, en quelques heures, 63 publications différentes ont été partagées. Un seul article a été consulté par 2,2 millions d'utilisateurs et partagé 113 000 fois. Bref, soyez vigilants quant aux contenus qui circulent sur les réseaux.

Quant à Ronaldo, il est confiné sur son île natale : Madère. Toute l'équipe de la Juve, ainsi que le staff est isolé, suite à l'annonce de la contamination du défenseur italien Daniele Rugani. Cependant, CR7 a laissé un message de soutien au personnel médical et aux malades : 

"Le monde traverse un moment très difficile qui exige de nous tous la  plus grande attention et le plus grand soin. Je vous parle aujourd’hui non pas en tant que joueur de football, mais en tant que fils, père,  être humain concerné par les dernières actualités qui touchent le monde  entier (...)"