MENU
Accueil
En Chine, les chats et les chiens ne font officiellement plus partie des animaux comestibles
Écouter le direct
"Dog Eating Festival" à Yulin (Jie Zhao)
"Dog Eating Festival" à Yulin (Jie Zhao) ©Getty

En Chine, les chats et les chiens ne font officiellement plus partie des animaux comestibles

Bonne nouvelle, les chiens et les chats sont désormais considérés uniquement comme des animaux domestiques en Chine.

La nouvelle vient de tomber, et elle ravie déjà de nombreuses associations comme l’américaine Humane Society International (HSI) : 

Il faut donc comprendre que le gouvernement chinois déclare que les chiens et les chats sont des compagnons et qu'ils ne peuvent plus être consommés, considérés comme nourriture. C'est le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales qui a publié un texte en annonçant ce changement, et ce dernier sera soumis à commentaires jusqu'au 8 mai prochain. Il faut dire que la crise sanitaire mondiale actuelle due au coronavirus n'y est pas pour rien : cette décision intervient après l’interdiction du commerce et de la consommation d’animaux sauvages, pour se protéger, en février dernier... 

Actuellement, une partie de la Chine consomme des chats et des chiens (près de 10 millions par an), et un festival de la viande de chien à même lieu dans le sud, à Yulin, avec des pratiques considérées comme barbares. Toutes ces habitudes sont désormais interdites.

Si c'est bel et bien la première fois que le gouvernement chinois déclare que les chiens et les chats sont uniquement des animaux de compagnie, ce n'est pas la première fois que le commerce d'animaux est interdit dans le pays. En 2002-2003, la décision avait été prise lors de la crise du SRAS. Cependant, le commerce est revenu rapidement parmi les coutumes.