MENU
Accueil
Des hackers piratent des ceintures de chasteté connectés contre une rançon
Écouter le direct
Une photo d'illustration d'un ordinateur - (photo : Tirza Van Dijk / Unsplash)
Une photo d'illustration d'un ordinateur - (photo : Tirza Van Dijk / Unsplash)

Des hackers piratent des ceintures de chasteté connectés contre une rançon

Une rançon demandée suite à un piratage en octobre dernier.

Victime d’un piratage de ses données au mois d’octobre dernier, la marque Cellmate à vue un hacker s’en prendre aux détenteurs de ceinture de chasteté connecté en leur demandant une rançon en échange du déblocage du sextoy.

Le hacker en questions a profité de l’information du piratage pour envoyer un message à l’une de ses victimes affirmant "your cock is mine now" ("ton pénis est à moi désormais"). Une rançon aurait était demandé à hauteur de 550€ pour déverrouiller l’objet. Heureusement aucune des victimes ne portaient l’objet au moment du message. 

Des sextoys connectés qui serait souvent à la merci des hackers car facilement piratable, et qui cependant n’inquiète pas les dirigeants de l’entreprise puisqu’aucune mesure n’avait était prise alors que de nombreux tests défaillant avaient était réalisés.