MENU
Accueil
Coronavirus : les Américains rachètent "sur le tarmac" les masques destinés à la France
Écouter le direct
Un avion stockage des masques (Thomas Paudeleux / ECPAD)
Un avion stockage des masques (Thomas Paudeleux / ECPAD) ©AFP

Coronavirus : les Américains rachètent "sur le tarmac" les masques destinés à la France

Le masque médical est au cœur de toutes les convoitises, à tel point que les Américains viennent directement sur le tarmac des aéroports chinois pour détourner les commandes destinées à la France, à coup de dollars...

Décidément, le scénario du plus gros blockbuster de nos vies confinées se précise puisque des masques commandés et prêts à s'envoler pour la France sont rachetés par les Américains directement au pied des avions. Le Président de la région Grand Est, Jean Rottner, également médecin urgentiste à l’hôpital de Mulhouse, s'est confié au micro de RTL :

C'est compliqué, on se bat 24 heures sur 24 !

Jean Rottner poursuit : "J'ai une petite cellule au niveau de la région qui travaille d'arrache-pied pour, avec les commanditaires, pouvoir gagner ces marchés. Et effectivement, sur le tarmac, les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois les commandes que nous avons faites, donc il faut vraiment se battre__."

C'est une situation incroyable et qui pose beaucoup de questions, la course contre le coronavirus est lancée et tous les coups sont permis... Cependant, Jean Rottner se réjouit, car 2 millions de masques sont arrivés dans la région Grand Est et 1 million de masques supplémentaires sont attendus. Le Grand Est a été la première région à recevoir sa propre commande de masques passée en complément des commandes nationales :

"Il faut se battre et j’étais très heureux de voir cet avion arrivé ce matin__, il était 1 heure et demie du matin, l'ensemble des personnels de l'aéroport s’était porté volontaire pour décharger l'avion. Les territoires ont pu être livrés : nos maisons de retraites, nos EPHAD, nos personnels soignants peuvent bénéficier du matériel ."

La France réquisitionne des stocks 

Cependant, ne pensez pas que ces pratiques soient réservées à nos voisins outre-atlantique, la France a saisie le 5 mars dernier à Lyon, au nom de la réquisition des stocks de matériels médicaux, 4 millions de masques destinés à l'Espagne et à l'Italie. Il s'agissait d'une commande envoyée par la société suédoise : Mölnlycke, spécialisée dans les produits médicaux jetables. Il aura fallu l'intervention du Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) pour que la moitié du stock soit redirigée vers l’Italie et l’Espagne...

Le Gouvernement est fortement critiqué pour le manque de préparation face à l'épidémie, lors d'une visite dans une usine de fabrication de masques FFP2 et chirurgicaux à Saint-Barthélémy d’Anjou, Emmanuel Macron a promis "__l'indépendance pleine et entière" d'ici à la fin de l'année pour la production de masques.