MENU
Accueil
Coronavirus : la chloroquine finalement autorisée sous conditions
Écouter le direct
La Chloroquine est autorisée contre le Covid-19 - Tong Yu/China News Service via Getty Images
La Chloroquine est autorisée contre le Covid-19 - Tong Yu/China News Service via Getty Images ©Getty

Coronavirus : la chloroquine finalement autorisée sous conditions

L'utilisation de la chloroquine fait débat, mais c'est officiel, les médecins peuvent l'utiliser pour soigner les patients atteints du coronavirus

La molécule de chloroquine est au cœur d'une polémique, mise en avant comme remède efficace contre le covid-19, le premier à l'avoir utilisé dans son service est le professeur Raoult, infectiologue et professeur de microbiologie français à l'IHU Méditerranée Infection, basé à Marseille. Depuis plusieurs semaines, le professeur vante l’efficacité de cette molécule sur la guérison des malades. Christian Estrosi, maire de Nice, a lui-même expérimenté la chloroquine pour se soigner et a autorisé la mise en place du protocole du Dr Raoult au CHU de Nice.

La controverse va perdre de la vitesse, puisque le Journal Officiel vient de publier le décret qui autorise la  prescription d'un dérivé de cet anti-paludique pour soigner le Covid-19  mais sous conditions. Ainsi, est autorisée la prescription de Plaquenil, un traitement contre le lupus qui contient de la chloroquine, mais aussi le Kaletra, un antirétroviral actif sur le VIH.

Le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) a autorisé l'usage de la chloroquine pour les cas les plus graves. 

Le décret précise que "L'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile."

Le Dr Raoult œuvre depuis plusieurs semaines pour se faire entendre, il avait avancé le fait que plusieurs pays avaient déjà intégrés la molécule dans les traitements, à savoir la Chine, l'Iran, les Pays-bas, la Belgique, La Corée, l'Inde, la ville de New-York et la région de Lombardie en Italie. 

Le décret signé par Edouard Philippe, Premier ministre et Olivier Véran, ministre de la Santé, autorise la chloroquine et encadre également sa vente dans les pharmacies, pour éviter toutes ruptures de stocks, la molécule sera vendue uniquement dans le cadre d’une prescription initiale, et non pas contre le Covid-19.