MENU
Accueil
Confinée, une italienne de 97 ans découvre 475 000€ en faisant son ménage
Écouter le direct
Une femme âgée et sa machine à écrire (crédit photo -Marijan Murat)
Une femme âgée et sa machine à écrire (crédit photo -Marijan Murat) ©Getty

Confinée, une italienne de 97 ans découvre 475 000€ en faisant son ménage

En plein rangement, elle retrouve le livret d'épargne de son mari décédé avec une somme 19 fois supérieure au montant initial.

Alors que le gouvernement réfléchit à la mise en place d'un 3ème confinement, Nonna Maria a été placée en isolement car elle a été malheureusement testée positive au Covid-19. Seule, elle décide d'entreprendre un ménage dans son grand appartement à Prenestino, en Italie.

Rien d'exceptionnel, jusqu'au moment où elle aperçoit un morceau de papier qui dépasse du compartiment interne d'une vieille machine à coudre... Un bon de 50 millions de lires portant intérêt, émis par la Poste italienne le 13 janvier 1986 d'une valeur énorme aujourd'hui : exactement 475 milliers d'euros, selon la réévaluation calculée sur la base des taux d'intérêt fixés à l'époque. 

"Maman, comment as-tu oublié ça?" 

Originaire de Frosinone et officier de l'armée à la retraite, son marie décida en janvier 1986 d'investir pour son épargne puis de le cacher dans sa machine à écrire. Sauf que quand elle et sa famille arrivent bureau de poste local pour récupérer l'argent, ils découvrent que les calculs ne correspondaient pas.

"La Poste pour ce bon portant intérêt de 50 millions de lires a prévu le retour de plus de 200 000 euros explique De Rossi mais c'est un calcul erroné par défaut, car les taux d'intérêt qui se sont succédés ont été appliqués au fil des ans. et pas ceux écrits au dos. C'est pourquoi nous sommes intervenus, après avoir calculé le chiffre exact, égal à presque le double, 475 000 d'euros, avec un recours auprès du juge de paix par injonctioné".  

Une heureuse histoire pour cette femme maintenant guérie du covid et nouvellement riche !