MENU
Accueil
Pamela Anderson, Zahia... un Adil Rami sans filtre dans son autobiographie
Écouter le direct
Montage photo : Zahia ( Foc Kan) / Adil Rami ( Foc Kan) / Pamela Anderson (Europa Press Entertainment)
Montage photo : Zahia ( Foc Kan) / Adil Rami ( Foc Kan) / Pamela Anderson (Europa Press Entertainment) ©Getty

Pamela Anderson, Zahia... un Adil Rami sans filtre dans son autobiographie

Adil Rami se dévoile dans une autobiographie et revient sur son histoire avec Pamela Anderson.

L'ancien champion du monde et joueur de l'OM,  dévoile ce jeudi 15 octobre le récit de sa vie, de son parcours dans une autobiographie intitulée Autopsie, co-écrit avec Géraldine Maillet. 

C'est en toute intimité que le footballeur livre des détails sur sa carrière sportive mais aussi sur sa vie privée : les soirées, sa rencontre avec Zahia,  ou encore (sans surprise) sa relation passionnelle avec la sulfureuse et l'unique Pamela Anderson. Justement, plus d'un an après leur rupture difficile, où l'actrice accusait le joueur marseillais d'être un homme monstrueux et violent, celui-ci donne sa version de cette histoire d'amour tumultueuse qui a duré près de deux ans. Il se confie : "La machine à broyer est en marche. Mais je ne montre rien, je ne me défends pas, je ne balance rien".

Je pourrais la jouer sale, assumer le carnage puisqu’elle a mis ma famille dans la tempête, balancer nos sextapes, ses mails, ses poèmes, ses sms fous d’amour qui l’atomiseraient médiatiquement.

Une relation très médiatisée dont le joueur de 34 ans a souffert mais tient également à s'en servir d'exemple pour avancer et se reconstruire "Je sais ce qu’elle a voulu faire en m’accusant de ça (...) Elle a voulu me fracasser, notamment sur ma collaboration avec l’association de défense des femmes battues. Elle n’a jamais porté plainte, car rien de tout cela ne s’est passé. Pendant deux ans j’ai souffert, on a menti à mon égard. J’ai des vidéos et photos qui peuvent infirmer ce qu’elle a avancé. C’est du passé maintenant et je ne veux plus être associé à elle. C’est pour ça que je n’ai pas porté plainte. C’est une leçon."

L'athlète se confie également sur l'impact du succès sur sa vie personnelle : les sorties, son nouveau statut de "vedette" qui attire le regard de certaines femmes. Une notoriété soudaine qui lui donne l'impression, avec ironie, d'avoir "plus de succès que Brad Pitt et George Clooney" et qui l'emmène sur la route de la célèbre Zahia, qu'il croise à plusieurs reprises. D'elle, il dira qu'il l'a trouvé "un peu étrange, très maigre" mais que ce qui l'a marqué le plus c'était "son regard d'enfant perdu qui le fixait et lui tournait autour". Ne reniant pas son passé de Play-boy, dans son livre, le footballeur revient sur son ascension, mais aussi ses faiblesses et ses erreurs de parcours.